CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DETURNED GAMES
Crash me [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
MCD - Durée : 18.46 - Style : Indus electro metal
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.myspace.com/deturnedgames
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 18 janvier 2010 - Chroniqueur : AVALON
 

Fort d’un premier album « Happiness » (2008) qui annonçait une formation très prometteuse, le trio remet le couvert avec un petit amuse bouche « Crash me », sorte de EP/Single avec la reprise de leur titre « Crash me » donc avec trois versions, le clip et un inédit. Comptez toujours sur de la qualité et du talent, une habitude pour ce groupe.

Trois titres « Crash me » sur un EP qui en comporte quatre, c’est beaucoup, mais nous voilà avec différentes versions, assez intéressantes pour en parler. La première est la version de l’album, radio edit. Indispensable pour ceux qui ne connaissent pas soit dit en passant, car une musique rock indus simple mais efficace. Le second « Crash me » est surboosté aux amphétamines, tout simplement, un titre qui aurait très bien pu s’évader de la discographie des Punish yourself, un mix entre indus/electro et riffs metal. Je ne me lasse pas de le mettre et remettre en boucle, quitte à faire descendre les voisins. Idéal pour les soirées dancefloor goth/electro ! Une version carrément excellent, et revisitée par le groupe COLTPIG. L’autre version de « Crash me » sera plus expérimentale indus, et revisitée par Gerostenkorp, à savoir un titre minimaliste, avec des bruitages de fer, de metal et d ‘acier très personnel. Une fois de plus réussi.
Pour finir avec « Crash me », nous irons dans la rubrique video, avec un clip qui ne donne qu’une seule envie : voir le trio en concert, pour vivre leur expérience musicale avec eux. Le clip reste dans les teintes très froides du groupe (bleu/noir), avec ce coté à la fois dépouillé, simple, et un peu goth/indus maladif.
Pour finir, un inédit avec « In scorn », toujours dans la même veine très rock/indus mais avec un très bon groovy et une pèche qui donne une envie irrésistible de bouger et d’aller danser. Un titre qui ne laisse présager que du meilleur pour la suite.

Comparer Deturned games à Marilyn manson ou Punish yourself, serait peut-être présomptueux et pourtant….Pourtant il y a un peu de tout cela, et surtout de la personnalité et du talent qui nous laisse perplexe. C’est encore une fois une belle surprise, courte, mais originale dans le concept. Il nous manque maintenant un second album pour confirmer tout cela et voir ce groupe s’envoler vers le succès qu’il mérite.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DETURNED GAMES - Happiness

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut