CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SHADE OF STREAMS
Shade of Streams [ 2008 ]
MCD (Durée : 18.55)
Style : Metal Symphonique
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.myspace.com/shadeofstreams
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 février 2010 - Chroniqueur : Chart
 

SHADE OF STREAMS voit le jour en 2007 du côté de Tours. Certains de ses membres ont déjà une expérience dans une autre formation locale, DOUCE MORPHINE. D’autres ont eu l’occasion de jouer au sein de plusieurs projets en studio ou en concert. Fortement influencé par la scène metal symphonique, SHADE OF STREAMS s’attelle à la composition d’un répertoire qui l’amènera en studio en 2008 pour enregistrer ce premier opus.

Ce premier essai se concentre sur trois morceaux et une introduction. La production de cet E.P est comme bien souvent assez bonne mais un peu limitée. En effet, je pense que la batterie aura pu sonner un peu moins électronique. Elle manque cruellement de puissance pour être convaincante. Les guitares aussi souffrent pas mal de ce manque d’agressivité. Le tout sonne un peu trop pop au niveau de la production. Mais bon, pour un premier essai, nous avons déjà eu l’occasion d’entendre de moins bonnes choses, cela n’empêche pas de pouvoir apprécier l’ensemble et les compositions.

Le groupe est marqué par la vague de metal symphonique du début des années 2000. Cette vague de metal est elle-même issue de vieilles formations marquées à la fois par le heavy, le speed et le thrash des années 80. Malheureusement, le temps passant, on peut avoir l’impression que le thrash a perdu une grande partie de son influence sur ces groupes. Du coup, la mélodie et la symphonie ont pris le dessus sur l’aspect metal. C’est le reproche que l’on peut faire à des groupes comme NIGHTWISH, EPICA jusqu’à il y a peu et d’autres, c’est une utilisation des aspects les plus consensuels du metal. Si tous ces groupes savent jouer et utiliser une certaine puissance, ils se mettent plus au service de quelque chose qui se veut beau que de ce qui fait une partie de l’essence du metal, le côté adolescent certes, mais le côté rebelle et sombre de leur être.

SHADE OF STREAMS exploite un côté romantique dans ses morceaux, ainsi que dans son visuel. Le premier morceau, « Dead For Her Love » est marqué par cette esthétique. Le titre en lui-même est d’ailleurs assez explicite. Si musicalement, le groupe propose certains passages groovy et des soli plutôt techniques, la voix est beaucoup plus mélodieuse. Le chant se fait par envolées assez techniques d’une justesse irréprochable. C’est d’ailleurs une qualité indéniable du chanteur. Que l’on aime ou pas ce type de chant, on se doit de reconnaître qu’il n’est pas évident de le tenir en permanence. Si un bon nombre de groupes se frottent à ce style de metal, assez peu de ces jeunes formations sont pourvus d’un chanteur sachant tenir son rôle avec justesse. C’est très certainement ce qui fait la force de ce groupe. Car les compositions manquent encore un peu d’originalité et d’identité. Il y a tellement de choses qui ont été faites qu’il est difficile d’arriver avec un premier CD complètement nouveau. Il faudra sûrement un peu de temps à cette formation pour trouver une voie qui lui serait propre. Mais des qualités de base pour ces musiciens sont présentes.
SHADE OF STREAMS se doit de pousser encore le bouchon un peu plus loin et affirmer son identité propre.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top