CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SEMISTEREO
Welcome, You Knight [ 2009 ]
CD (Durée : 40.27)
Style : Alternatif – Indépendant – Progressif
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.semistereo.nl http://www.myspace.com/semistereo
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 février 2010 - Chroniqueur : YoG
 

Semistereo est un groupe Néerlandais qui existe depuis maintenant quatre ans. Auteurs d’un premier album « As The Pressure Drops » en 2007, ils nous présentent ici leur nouvel album « Welcome, You Knight ».
Premier élément : la présentation est assez originale, et soignée. En effet, nous sommes libres de choisir nous même la pochette du CD, parmi les 7 feuillets qui nous sont présentés, chacun d’entre eux représentant une chanson et le dernier le CD dans sa globalité. Effort notable, vu ce que l’on reçoit parfois de certains…
Je vais couper dès à présent tout suspens concernant cet album : il est tout simplement très dérangeant. Je m’explique : les arrangements sont assez inattendus, et je dois avouer ne pas toujours comprendre là où ils veulent en venir… Quelque chose me dérange, mais paradoxalement m’attire également : ce côté « désorganisé » que l’on retrouve dans certaines parties de l’album est également une bonne surprise, car il résulte d’un effort de recherche et non pas d’une « erreur » d’arrangement.

L’album commence dans une ambiance très calme ; on attend impatiemment que le rythme veuille bien s’installer car une tension se crée petit à petit et laisse présager une explosion, qui finit (heureusement) par avoir lieu, mais un peu trop tard à mon humble avis. C’est ce que je reprochais ; c’est voulu mais je trouve que c’est un peu trop frustrant pour l’auditeur. La voix, très triste, accompagne très bien cette ambiance assez glauque ; je suis assez surpris par cette combinaison guitare / effets / voix.
Après une écoute qui, finalement, se fait plutôt rapide malgré la durée assez longue des chansons (6 pistes pour 40 minutes), je dirais que même si les chansons sont « longues », je n’apprécie pas l’intégralité de leur contenu. C’est assez décousu, et je me suis surpris à détester et à aimer des parties issues de la même piste, selon un schéma assez similaire : le début des pistes me dérange énormément, le problème étant que ça traine énormément en longueur avant de pouvoir entrer dans le vif du sujet. Quel dommage, car une fois que ça "pète", on voit la véritable personnalité du groupe ressurgir. Et hélas, cela ne dure pas vraiment longtemps…

Au final : difficile de se faire un avis sur cet album. Il y a de bons points : l’ambiance amenée par le groupe, majoritairement en fin de pistes, me fait dire qu’il y a un bon potentiel et qu’ils sont capables de nous mener là où ils le veulent. Mais le début des chansons par contre ne me ravit nullement ; j’ai le sentiment qu’il faut que je me force à écouter un assez long passage avant de pouvoir enfin me libérer ! Seule « Pedestal » m’a vraiment ravi du début à la fin ; et je trouve extrêmement dommage de ne pas retrouver la magie dégagée par certains passages de cette première chanson sur les autres…
Avis très mitigé donc ; pour moi cela reste au dessus de la moyenne mais attention pour le prochain album à ne pas tomber dans une certaine monotonie. Peut-être penser à varier un peu la composition des chansons ; varier les parties.. Car à la longue, on finit quand même un peu par s’en lasser.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top