CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine KRYPTERIA
My Fatal Kiss [ 2010 ]
CD (Durée : 52.53)
Style : pop rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.roadrunnerrecords.fr/
Contact groupe : http://www.krypteria.de/ http://www.myspace.com/krypteria
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 15 février 2010 - Chroniqueur : AVALON
 

Roadrunner a décidément de plus en plus de gouts dans la pop rock, avec de récentes sorties telles que Dommin, Juliette lewis et encore…KRYPTERIA. Bien loin l’esprit metal à la Machine head, espérons que ce virage ne va pas perdre en route de nombreux metalleux purs et durs ! Concernant KRYPTERIA, il s’agit ici de leur tout nouvel opus « My Fatal Kiss » qui se veut (dixit la bio) : goth-metal symphonique multiculturel. Leur chanteuse est en fait coréenne, le groupe allemand, bref peu importe car il s’agit de définir ici leur musique et album.

Un album qui pour avait tout au départ d’alléchant. Bon label, belle pochette et bonne production. Quand au contenu, il faudra vraiment être très ouverts, car nous sommes tout de même loin de l’esprit metal et beaucoup plus d’une approche pop rock dite « commerciale » pour certains, avec de lourds clichés « pseudo gothique » en arrière plan. Je ne vois d’ailleurs pas comment le label ou le groupe peut utiliser le mot gothique car au sens propre du terme, le gothique est tout sauf ce qui est présenté, Rozz Williams doit se retourner bien souvent dans sa tombe (RIP). Premier titre pourtant qui commence fort bien, avec une rythmique metallique, des chœurs en arrière plan, bref, surement le titre le plus abouti de l’album. Le chant clair de la chanteuse est bon certes, mais carrément sans accroche, sans particularité, sinon d’être sur certains titres suave à souhait et beaucoup trop mielleux. Le second titre est également plutôt bon si l’on aime le coté rock avec des rythmiques metal « qui accompagnent » gentiment le tout. La mélodie est imparable par contre. Puis, suite à ces deux titres qui sauvent l’honneur, tout devient carrément soporifique et ennuyeux. De ballades en chansons carrément pop/variété, c’est une douce descente dans l’incompréhension totale. Nightwish comparé ? c’est du brutal metal ! Le seul groupe qui s’approche légèrement sera Evanescence, en plus violent également.

Technique inexistante puisque le tout est hyper basique, compos insipides (hors mis les deux premières), cet album cliché est fait pour un seul public : les personnes lambdas qui écoutent du rock/pop à la radio et qui dans des soirées arrosées disent : « j’ecoute du metal gothique », pour faire super-true-evil devant leurs potes apeurés. Mais nous ne serons pas dupes…





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR