CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CRYONIC
Kings of Avalon [ 2010 ]
CD (Durée : 45.55)
Style : Power/heavy metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.myspace.com/high_roller_records
Contact groupe : http://www.cryonicmetal.com http://www.myspace.com/cryonic1
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 18 février 2010 - Chroniqueur : AVALON
 

CRYONIC nous vient de Suède, tout comme l’autre groupe de heavy metal Cryonic temple. Hasard ? OUI ! Le groupe – formé en 2004 - sort en cette nouvelle année leur second opus « kings of Avalon », pochette « à la Manowar », le problème étant qu’ils n’auront ni leur carrure physique et musicale…

L’avantage de jouer du power/heavy metal, c’est que tout a été dit, et que l’on décèle alors rapidement l’orientation du groupe : soit du heavy metal traditionnel, soit du heavy « high tech » avec de la modernité et des avancées stylistiques. Ici, on lorgne allégrement - une fois de plus – dans les années 80’s, avec un heavy traditionnel, quelques chœurs épiques pour agrémenter le tout, mais le tout est non seulement banal, bateau et affligeant. Si on peut passer outre l’originalité, on ne peut pas passer sur le manque total de personnalité et donc d’intérêt. Certains passages tirent leur épingle du jeu (« No regrets ») avec quelques passages épiques et breaks salvateurs, mais sur la globalité, on écoute cela comme on boirait un verre d’eau, machinalement, sans saveur aucune. Le chant clair, basique au possible arrive à tirer quelques éclats de génie avec des passages parfois poussés à la UDO (normal le chanteur est fan). Ceci avec la basse seront les seuls petits éléments intéressants. Et il faut également parler de la production, complètement infecte, comme si le groupe avait enregistré au fond d’une cave, bourrée de reverb.

Alors, hors mis quelques cavalcades rien de passionnant à se mettre sous la dent. C’est à vrai dire un album « de plus », à ranger sous son armoire avec d’autres oubliés. Il y a du potentiel, il faudrait juste avoir une production en béton (pour faire du Power, c’est indispensable) et surtout plus d’aura, de créativité. Décevant.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR