CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FREITOD
Nebel der Erinnerungen [ 2010 ]
CD (Durée : 47.36)
Style : Dark Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.van-records.de
Contact groupe : http://www.myspace.com/thetruefreitod
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 14 mars 2010 - Chroniqueur : Aepyros
 

Après 5 ans d’existence et deux démos, le duo allemand de Freitod sort son premier album nommé "Nebel der Erinnerungen". L’intégrale des deux démos y est représenté plus 2 morceaux inédits. Le combo allemand souhaite nous entrainer ici dans un Dark Metal lent et mélancolique. Je suis très mitigé quant à l‘impact que cet album a eu sur moi.

"Ein neuer Tag" commence par une ballade rock dont le chant clair n’est pas très accrocheur, l’évolution en Metal à voix hurlée rehausse le niveau, la composition est toute en puissance ce qui rattrape ce faux départ. Ensuite viens "Hoffnungslos" qui représente le mieux l’ambiance mélancolique du groupe, c’est le meilleur morceau de l’album sans non plus être exceptionnel. Sur "Ein Ende" on est vraiment dérangé par le son en carton de la caisse claire, mais heureusement les parties blast ne durent pas la chanson entière et les riffs qui suivent sont efficaces. "Ein endlose Niederlage" s’engage dans une compo plus martiale et plus typée black metal, là encore le son de la batterie dérange. Le morceau suivant, "Pure Manipulation" ne démontre pas beaucoup d’originalité dans ses riffs mais la construction du morceau le rend tout de même intéressant. Vient "Diese Narben" qui continue sur la lancée de "Hoffnungslos", mais avec plus de longueurs. Ensuite, "Blasphemy" redonne du rythme et renoue avec le style des autres morceaux. Puis finalement viens "Abwärts", le morceau malheureusement le plus long, car cette ballade pop au chant clair gnian-gnian passerait parfaitement pour exprimer la tristesse d’un protagoniste de la version allemande de « plus belle la vie » !

Donc, comme je disais en intro je suis mitigé. Freitod apparemment est un groupe qui est capable du pire comme du meilleur. Les bons passages sont très bon et très inspirés et les mauvais font mal à entendre. Les deux gros défauts significatifs de cet album sont d’une part le chant clair qui n’est pas convainquant et le son de la batterie qui est à certains moment très dérangeant. Mais les bons cotés savent s’imposer quand ils sont là. En effet, certains riffs et certaines ambiances sont inspirées et convaincantes. Il faudra attendre leur prochaine galette pour qu’ils choisissent enfin leur voie et surtout un ingénieur son pour combler ce manque de qualité d’enregistrement.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR