CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine HIGH ON FIRE
snakes for the divine [ 2010 ]
CD (Durée : NC)
Style : Stoner Heavy/Thrash Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.centurymedia.com
Contact groupe : http://highonfire.net http://www.myspace.com/highonfire
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 14 mars 2010 - Chroniqueur : Bodomania
 

C'est à présent officiel, les "reptiliens" sont parmi nous! Ces humano-reptoïdes dirigent notre monde depuis près de 4000 ans et ils tiennent à garder le contrôle!
Cette déclaration n'est absolument pas tirée d'un épisode la série V, mais elle représente bel et bien le thème principal du dernier album d'HIGH ON FIRE. C'est donc en se basant sur cette théorie, évoquée par l'écrivain David Icke, que ce trio infernal a débuté la conception de "Snakes for the divine".

Avec à sa tête, le dénommé Matt Pike, cette formation Californienne est créée en 1998, suite à la dissolution de son précédent groupe "Sleep" (ayant révolutionné le Doom/Stoner dans les années 90).
Ce dernier est très vite rejoint par le batteur Des Kensel, avec lequel il réalise un Ep et quatre albums, dont "Death is this communion", sorti en 2007 chez Relapse Records.
Ils stabilisent enfin leur line-up, en accueillant cette année-là le bassiste Jeff Matz, prenant la relève de Joe Preston (ex-membre de "Melvins") .

Aujourd'hui sort le nouveau missile d'HIGH ON FIRE, enregistré à Los Angeles en compagnie de Greg Fieldman, producteur du tout dernier album de Slayer.
Puisant leurs influences dans Black Sabbath, Motörhead, Down, Venom et Slayer (il n'y a pas de hasard), le programme apparaît plus qu'alléchant. Et ce mélange détonnant prend effet dès les premières secondes de "Snakes for the divine". Si cet album se veut plus rapide, brutal et technique que ses prédécesseurs, la mélodie et l'émotion sont également de la partie.
Ainsi, le premier morceau au titre éponyme annonce tout de suite la couleur!
Une base Heavy/Thrash/Doom ultra maîtrisée, directe, puissante, à la hauteur de sa production. Les riffs incisifs et les envolées de soli de Mike Pike viennent se mêler à l'avalanche rythmique servie par Des Kensel. L'ambiance lourde et destructrice menée par Jeff Matz vient également s'y greffer.
Tout aussi ravageur et intégrant les mêmes éléments, "Frost hammer" prend place. Et malgré une petite accalmie observée au milieu du titre, durant laquelle le chant râpeux "à la Lemmy" semble s'adoucir, et le tempo se ralentir, celle-ci n'est en fait que de courte durée, puisque un solo agressif vient conclure le tout.
Une petite trêve à l'horizon avec un "Bastard Samurai" très progressif, agrémenté d'une rythmique doomesque et d'une ambiance pesante et entêtante.
A peine le temps de respirer, qu'une tornade auditive nommée "Ghost neck" surgit déjà, appuyée par un jeu de batterie impressionnant. L'album se poursuit d'ailleurs sur les coups de baguettes de Des Kensel, dirigeant la courte partie instrumentale "The Path", et sonnant le départ de la cavalcade épique et effrénée "Fire flood and plague".
C'est sur un solo émotionnel et une atmosphère intense et saccadée que démarre "How dark we pray". Excellent titre alternant ambiances sombres et malsaines, aux parties mélodiques finement amenées par Mike Pike. Le chant est quant à lui toujours aussi rageur.
L'album se conclut sur des notes sauvages et agressives avec le titre "Holy flames of the fire spitter", où il en ressort une ambiance quasi tribale.
A noter que l'édition européenne disponible chez "Century media", comporte un titre bonus intitulé "Mystery of helm".

Bénéficiant d'une production impeccable, "Snakes for the divine" est un condensé très réussi
d'Heavy/Thrash old school allié au genre Doom/Stoner, dans lequel chacun de ses membres donne ce qu'il a de meilleur, sans jamais relâcher la pression.
HIGH ON FIRE démontre toute l'étendue de son talent avec ce dernier album riche, technique et hautement inspiré.
A découvrir d'urgence!





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
HIGH ON FIRE - Blessed black wings HIGH ON FIRE - De Vermis Mysteriis

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR