CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine MY OWN PRIVATE ALASKA
Amen [ 2010 ]
CD (Durée : 59.59)
Style : Screamo
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.myspace.com/myownprivatealaska
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 22 mars 2010 - Chroniqueur : Aepyros
 

My Own Private Alaska. Quelle joie de savoir que j’allais chroniquer leur premier album, moi qui avait tellement aimé leur démo. A l’origine, un side project screamo piano/batterie/voix du chanteur Milka de Psykup et Agora Fidelio, qui se fait remarquer par le très célèbre producteur Ross Robinson (The Cure, Korn, Slipknot, Sepultura,Machine Head ) patron de I Am Recordings. Mixé par Ryan Boesch (Eels, Foo Fighters, Helmet) et Ross Robinson, Masterisé par Alan Douches (Converge, Mastodon, Dillinger Escape Plan) on pouvait s’attendre qu’à un album génialissime.

Pour ceux qui, comme moi, ont connu M.O.P.A. à l’époque de leur démo, « Amen » (l’album) déconcerte un peu. On sent tout de suite la touche américaine. Plus de moyen se traduit en américain par mettre des effet spéciaux partout. C’est un peu la recette « la totale / True lies » qui a été utilisée sur ce premier opus.
« Anchorage » nous entre doucement dans l’univers de M.O.P.A. pour terminer sur une magnifique montée au piano, on commence à y entendre les premiers effets utilisés ici avec parcimonie. « After You » continue sur la même intensité, montrant que le groupe a trouvé ses nouvelles marques.« Die For Me », morceau tiré de la démo, choisi de calmer le chant sur ce nouvel enregistrement ce qui choque quand on connaît la première version où le chant hurlé était très viscéral. Le quatrième morceau « Broken Army» a une bonne puissance dramatique, le chant est très typé Johnatan Davis mais la montée est très bien dosée. Viens ensuite « Where Did You Sleep Last Night » une reprise de nirvana (ou Lead Belly comme vous voulez) tout à fait réussie et bien adaptée au registre de M.O.P.A.. « I Am An Island », aussi tiré de la démo, a su rester fidèle au morceau d’origine si on passe outre les rajouts de reverb et autres delay et surtout le mix electro/indus au milieu du morceau (???). Viens ensuite le morceau éponyme « Amen » , piano magnifique, voix d’écorché , batterie instinctive bref du M.O.P.A. Le morceau suivant « Kill Me Twice » et « Page Of A Dictionary », aussi présents sur la démo, ont été remaniés pour cet album; le chant de Milka laissent malheureusement à penser qu'il s’emmerde sur ces nouvelles versions et le sur ajout d'effet sur certains passages alourdissent trop les morceaux. « Just Like You And I » propose une ambiance plus obscure que les autres morceaux et les parties chant clair flirterai presque aussi avec du Muse. « Ode To Silence » nous laisse tranquillement profiter du silence pendant une minute pour nous faire profiter d'une soupe informe de sons, cris, phrases musicales etc. pendant six minutes.

MOPA est un groupe qui propose un nouveau type de musique mais bien que leur formation soit atypique ils maitrisent très bien leur univers. Pour ce qui est des nouveaux morceaux M.O.P.A. a su évoluer et nous en propose de très bons bien fignolés et ils ont su évoluer avec la technologie mise à leur disposition. Par contre je me réserve sur les nouvelles versions des morceaux déjà existants sur la démo, ils en ont trop rajouté ce qui ne fait finalement que rendre leur démo comme incontournable.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR