CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine EXHALE
Blind [ 2010 ]
CD (Durée : 29.16)
Style : Grind/Death
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.darkbalance.com
Contact groupe : http://Exhaleswe.com http://www.myspace.com/exhaleswe
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 13 avril 2010 - Chroniqueur : Black.Roger
 

Amateurs de furiosité grindcore, de morbidité death, de riffs ultimes et de blasts coupe-gorge, voici le second « méfait » de EXHALE intitulé « Blind » qui va vous réveiller les neurones et vous rendre la vue avec ce métal à l’extrême de l’extrême dont le groupe Suèdois s’est fait une spécialité pour mieux nous exploser la tête sans aucun compromis.
Formé en 2004 le quintette originaire des pays Nordiques nous avait déjà mis au parfum avec un premier opus tout en délicatesse grind en 2006. Ce cd intitulé « Prototype » nous avait fait comprendre qu’il fallait compter sur eux pour nous ratatiner les oreilles, mais de belle façon, dans la pure tradition du grind de l’an 2000.

Puisque nous avons eu droit au prototype, nous allons maintenant déguster le produit fini avec ce « Blind » fraîchement démoulé en ce Printemps 2010. EXHALE reprend en quelque sorte le flambeau du défunt NASUM, il ne faut pas longtemps pour s’en rendre compte à l’écoute. Alors, leur musique est en fait un savant mix de NASUM et de NAPALM DEATH. Mais, car il y a toujours un « mais », on retrouve beaucoup de passages lourds avec le fameux son ENTOMBED, Suède oblige. Et puis certains riffs pourraient être qualifiés de « Sépulturiens ». Tout ça pour vous dire que « Blind » ce n’est pas seulement 30 minutes de défonce sonore ultime sans « queue ni tête », ce n’est pas non plus 15 titres courts de bruit comme les néophytes aiment à qualifier notre grindcore préféré.
OK, les riffs sont simples dans l’ensemble, mais percutants, tranchants dans le vif du sujet, du métal bien saignant et jouissif pour les extrêmistes du métal. C’est comme un crachat de vitriol à la figure qui nous fait réfléchir, qui nous emmène dans une certaine ultra-violence particulière et qui nous éclate contre les murs.
EXHALE se trouve en quelque sorte sur la « border line » entre folie ordinaire et masochisme musical, mais avec un plus, c’est qu’il le fait bien. Les deux voix se renvoient les « gruiks » et les parties criardes dans un duel permanent à deux voix style « questions réponses » et tout s’emboite à merveille dans cette brutalité instrumentale qui bénéficie d’une bonne production et c’est bien appréciable dans le style pour éviter l’écueil de la bouillie sonore.

Vous aurez donc compris que j’ai largement apprécié ce nouvel album de EXHALE, et si vous êtes un peu « maso » comme moi pour écouter ce genre de musique délicate, toute en émotions, vous ne pourrez que vous jeter les yeux fermés sur ce « Blind », c’est sans appel.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top