last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine FATAL SMILE - World domination [ 2010 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (50.04) | Fuckin heavy metal/glam/hard
Informations réédition de l’album de 2008
INTERVIEW
Contact label http://www.locomotivemusic.com
Contact groupe http://www.fatalsmile.com http://www.myspace.com/fatalsmile1
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 15 avril 2010
Chroniqueur : larsen

Avis direct à ceux qui conspuent les groupes « clichés » : fermez cette fenêtre et allez chercher quelque chose d’autre à écouter. En revanche si vous êtes persuadé que vous étiez fait pour avoir 20 ans dans les années 80 à suivre les évolutions de la NWOBM et du glam métal alors laissez moi vous parlez un peu de Fatal Smile.
Fatal Smile est un groupe de heavy métal suédois qui a le mérite de ne pas s’éloigner de ses origines. Il est composé de bons vieux hardos fringués en glameux j’ai envie de vous dire : comme au bon vieux temps. Ils nous présentent ici leur troisième album : « world domination » une réédition de l’album de 2008, qui succède à « neo natural freaks ». Ce nouveau bébé a été composé par Y guitariste et seul membre d’origine du groupe. On a pu les voir assurer des dates avec WASP, qui fait d’ailleurs partit de leurs influences notables avec MOTLEY CRÜE et JUDAS PRIEST, en 2008 et aux cotés de LORDI en 2009.

Alors oui ; originalité… c’est bien le problème avec les groupes qui s’entêtent à faire du hard : ça sonne déjà entendu. C’est du bon vieux hard rock graisseux avec des riffs qui n’ont rien de novateur et un chant que l’on a l’impression d’avoir entendu 1000 fois sur ces albums de hard que l’on a écouté une fois, bien aimé ,et qui prennent la poussière au fond de la pile de CDs. A part pour « no tomorow » qui se la joue a little stoner, on a à faire a du bon gros cliché avec des paroles comme :« I live my life on the fast lane », « Sex and drugs and rock n' roll is all I ever need » et« You know I'm gonna die so young » tout ca dans une seule chanson… moi je trouve ça à mourir de rire et j’adhère !

Techniquement, le jeu n’est pas mauvais avec une batterie binaire dans le pur style rock US qui a déjà fait ses preuves un bon nombre de fois et un chant qui malgré son coté retro balance sa volonté heavy comme un croisement de MOTORHEAD et GRAVE DIGGER. Mais malgré tout, des solos qui manquent un peu du piquant qui nous faisait écouter « the number of the beast » en boucle pendant des heures. Il y a du bon comme du mauvais des riffs comme le tout premier de « S.O.D » qui vous attrape par la cravate pour vous mettre le nez dans les cordes, et d’autres comme dans « too far down » qui trainent en longueurs à vous donner envie d’aller faire autre chose.

Je dirais, si vous ne l’avez pas déjà compris, que Fatal Smile est un groupe à prendre au second degré au même titre que LORDI ou encore DREAM EVIL.
A l’écouter dans cet état d’esprit on apprécie mieux des titres comme « run for your life », au refrain qui se scande en chœur de hardos dans la fosse d’une salle comble, ou alors « fatal smile », la chanson éponyme, qui s’en tire très bien avec un refrain épatant à titiller les oreilles d’Alice Cooper et ses mélodies big rock US. « too far down » est le seul véritable échec de l’album ; avec ses refrain trainants qui ne parviendrais pas à faire décoller le plus inconditionnel des fans de hard.
Et pour boucler tout ça une production de qualité, qui manque cependant d’un petit je ne sais quoi comme on dit chez nous : le mixage est de bonne qualité entendons nous bien ; mais le mastering serait, selon moi à revoir la guitare manque d’imposition dans ses solos, la basse est un peu timorée. Enfin bref la claque que l’on aurait aimé prendre semble un peu adoucie comme par une crème hydratante pour peaux sensibles. C’est peut-être le coté glam qui ressort un peu trop.

C’est, d’un point de vue personnel, un bien bon album quand même que je rangerais sans scrupules dans la partie glam/heavy de ma discographie et que j’aurais plaisir à réécouter un coup pour rire un peu. Oui c’est cliché, mais du coup c’est vraiment rigolo. Oui c’est déjà entendu, c’est du vieux hard rock qui tache, mais je préfère nettement ça qu’un vieux groupe de néo core qui croit avoir inventé l’ultime fusion de la dance du funk et du métal ; brrr j’en frémis d’avance. Ca fait peut-être vieux jeu mais le métal d’aujourd’hui a des origines exceptionnelles et heureusement qu’il y a des groupes comme ça pour nous le rappeler.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MELVINS [St-Etienne - 42] > 07-07-2019
MELVINS [42] 07-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Abi
Abi (38)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours