last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine JULIEN-K - Death to Analog [ 2009 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (59.00) | Electro Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.metropolis-records.com
Contact groupe http://www.julienk.com http://www.myspace.com/julienk
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 22 avril 2010
Chroniqueur : Matai

Julien-K…l’ovni de l’électro américain…
Non non, Julien-K n’est pas le nom d’un type, c’est bel et bien le nom d’un groupe, composé de cinq membres, tous aussi soudés les uns les autres.Un seul album au compteur, celui que je vais vous présenter, signé chez le label Metropolis Records, un nom dans le domaine de l’indus voire de électro.
Mais que nous fait donc Julien-K, à part donner l’illusion que leur nom de groupe représente un seul et même bonhomme ?
A quoi correspond cette pochette toute rouge et noir, sur laquelle un personnage semble être aspergé de peinture, sur laquelle aussi traine de ci de là, le nom de l’album, « Death to Analog » ? Je le redis, Julien-K fait de l’électro métal, et pas du métal électro. Tiens, vous devez vous demander pourquoi j’insiste sur cet ordre ci. Tout simplement parce que la musique de Julien-K s’apparente beaucoup plus à de l’électro qu’à du métal. Il faut s’en douter, si je vous dis électro, attendez-vous aux claviers, aux sons électroniques, aux beats électroniques, aux effets sonores, trucage de voix et j’en passe…la musique de Julien-K, c’est ça.

En plus, on peut dire que l’album entier part un peu dans tous les sens. Les titres s’enchainent et ne se ressemblent pas, les ambiances s’entendent parfaitement, les sons sont pour la plupart du temps bien barrés, les chants sont alternés entre chant clair masculin et/ou truqué, chant féminin et chœurs, ce qui donne un résultat assez particulier. Les rythmes varient, les percussions sont toutes aussi étranges, normales ou synthétiques, parfois techno, rarement métal…on peut tout autant avoir à faire à un titre serein comme « Death to Analog », à quelque chose de plus dance avec « Technical Difficulties »… « System de Sexe » se veut sensuel, « Maestro » très aérien, « Forever » assez silencieux, « Disease » plutôt mélancolique ….
Les Julien-K sont fous…non, les Julien-K s’inspirent…
Car il est clair et net que le groupe tire ses influences de la scène métal, mais aussi la scène pop et gothique. Ainsi, comment ne pas penser à Tantrum, Bauhaus, Marylin Manson, Depech Mode, KMFDM ou Killing Joke en écoutant les compostions, les titres alliant la puissance industriel de l’un avec l’empreinte gothique de l’autre, le côté lourd de l’un et le côté techno de l’autre…
Même si les titres sont variés, même si la musique est moderne, robotique, futuriste, dance, rythmée…les titres manquent quand même de hargne. C’est bien trop gentillet, bien trop fluet. La voix de Ryan Shuck n’est pas très agressive bien que charismatique. Les guitares sont bien trop dans l’ombre de l’électronique. Elles apparaissent bien trop en fond sonore, et n’ont pas le premier rôle tout au long des titres. Comme un son par-ci, par-là, comme un effet de style, histoire d’ajouter une dimension en plus au niveau des compos. Si bien que la musique devient bien de l’électro métal, voire plutôt, de l’électro rock.

Quatorze titres composent cette galette, quatorze titres de longueur plus ou moins égale, la durée type étant de trois ou quatre minutes. Mais quatorze titres c’est long, surtout pour ce genre de musique. Même si le tout est diversifié, ça lasse au bout d’un moment. L’opus aurait mérité neuf ou dix titres, pas plus.
En conclusion, « Death to Analog » est plus un album dédié aux amateurs d’électro. Le métal est bien caché et c’est bien dommage. Toutefois, ça reste agréable à écouter, mais en petite dose cependant. Un ou deux titres une fois de temps en temps ne fait pas du tout de mal au contraire. Par contre, tout l’album d’un coup…c’est moins facile à digérer…



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
NERVOSA [LYON - 69] > 23-07-2019
NERVOSA [69] 23-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : FOLSOM
FOLSOM (31)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours