last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine YOTANGOR - King of the Universe [ 2010 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (100.00) | Hard Rock Symphonique
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.brennus-music.com
Contact groupe http://www.myspace.com/yotangor
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 24 avril 2010
Chroniqueur : Matai

Aaaah, le métal symphonique…le métal à chanteuse…les ambiances épiques…la poésie, la fantaisie, le romantisme…autant de mots pour qualifier un style si intéressant mais en perte de souffle, semble-t-il. Alors que des groupes tels qu’Epica ou Magica ont le vent en poupe et que d’autres comme Within Temptation se cassent un peu la figure, d’autres arrivent de nulle part pour nous proposer des compos plus ou moins originales.

Yotangor fait parti des groupes qui attirent en nous un certain intérêt, une certaine interrogation. Comment ne pas s’interroger à la vue de ce nom si féérique, écrit dans un style Moyen-Ageux ? Comment ne pas s’interroger en voyant que le groupe se compose de 7 musiciens, dont deux claviéristes ? Et comment ne pas s’interroger à la vue de deux Cds et de 26 titres ?

Tout cela se veut alléchant, et on y croit, jusqu’au bout. On se dit qu’enfin, on va avoir à faire à du vrai métal symphonique, à quelque chose de grandiloquent et de vraiment prenant …
Aaaah que c’est dommage. Yotangor n’a rien à voir avec tout ça. Certes, le concept est très très attirant, mais au final, qu’est-ce qu’on retient de cet album ?

Peu de choses, même après plusieurs écoutes.
En premier lieu, ce n’est pas du métal symphonique, mais plutôt du hard rock, avec des sonorités symphoniques. Les rythmiques sont typiques, ainsi que les solos, si bien qu’on se rapproche parfois du heavy métal classique.
Le chant féminin est assez faible et pas assez charismatique. Assez agaçant à la longue, il n’invite pas vraiment à pousser la chansonnette. Idem pour les chœurs, masculins et féminins, pas très intéressants et casse pied.

Bon, il faut le dire, les guitaristes sont assez techniques, et c’est un bon point pour ceux qui aiment les bons jeux de guitare. Solos, riffs, j’en passe…je reprocherai quand même leur linéarité tout au long de l’album et leur côté trop old school et pas assez original (si bien qu’on croirait entendre du Doro Pesch avec une voix plus douce bien évidemment).

Les claviers…aaaah les fameux claviers, ceux qui créent le côté épique et symphonique, ceux qui créent l’ambiance par conséquent. Je les trouve assez en retrait, et pas assez grandiloquent. Pas assez épiques, pas assez guerriers, pas assez symphoniques…juste une espèce de fond sonore, un effet de style, et c’est bien dommage. Deux claviéristes et si peu d’ambiance !

A part ça, je rajoute que les titres, dans leur ensemble, ont trop tendance à se ressembler. A vrai dire, que j’écoute le premier ou le deuxième, je ne savais même pas où j’en étais, le un, le deux, pour moi, c’était du pareil au même. C’est pas assez dynamique, même si deux ou trois titres sortent du lot de ce côté-là. Trop de breaks en milieu de titre. Pas mal de balade trop émotionnelle. En fait, c’est bien trop gentillet.

Dommage que les émotions ne soient pas vraiment au rendez-vous. Quelques lignes de claviers arrivent tout de même à nous faire ressentir quelque chose, quelques solos de guitares aussi ainsi que quelques coups de batterie…mais le tout est trop faible, trop constant, trop long surtout…

Comment pourrais-je conclure à part « c’est décevant » ? Je pense que cet album pourrait convenir aux fans de heavy, hard rock, ou rock symphonique, mais les inconditionnels de métal symphonique à la Epica, Nigthwish, Therion, et j’en passe, ne pourront pas s’y retrouver.
En tout cas une chose est sûre, les Rois de l’Univers ne sont sans doute pas les Yotangor…



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
PANIC FEST 4 [St-Félix - 74] > 26-07-2019
PANIC FEST 4 [74] 26-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours