CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


AERIS
Aeris [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 44.22 - Style : Jazz/rock
Informations :Digipack
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.myspace.com/aerisgroupe
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 29 avril 2010 - Chroniqueur : Oceancloud
 

Tel l'ail devant un vampire, voici le disque idéal à brandir devant les adorateurs de l'uniformisation et de l'aseptisation musicale. Un disque pour se nettoyer l'ouïe. Un disque pour rêver ou se réveiller. Un disque pour s'évader ou se cloitrer chez soi bien au chaud sous la couette. Plus qu'un disque même.

Aeris est à la fois un trio musical et un quatuor créatif. Originaire de Nantes, ce jeune groupe composé du classique trio guitare/basse/batterie, compte également dans ces rangs une illustratrice coupable des superbes dessins ornant ce non moins superbe digipack, à la fois naîfs et pleins d'humour noir. A savoir que la demoiselle improvise en live ses créations lors des concerts... On ne peut faire plus original.

Revenons à la musique. Ce qui n'est pas la plus facile, Aeris multipliant les genres et les tableaux, à l'instar du livret. Mélangeant sans vergogne rock, jazz, progressif, folk, musiques du monde, metal et j'en passe, Aeris est un véritable patchwork d'influences, une sorte de panorama musical. S'appuyant sur une technique imparable, les musiciens peuvent se permettre toutes les folies, avec une spontanéité incroyable. Les ambiances se suivent et ne se ressemblent pas. Tour à tour planantes, furibondes, guillerette, tracassée, suaves ou acerbes, chaque piste possède une âme, une couleur, un climat...Quelques exemples frappants: « Géant » est une belle mise en bouche groovy et feutrée, « Mars » est tout en fièvre rock/metal, tandis que « Doudou » se veut caressant et chaleureux, ou encore « Improvisation pour Gwen », titre acoustique improvisé avec grand talent. Un éventail d'influences sans limite qui parviennent tout de même à trouver cohérence et fluidité. Le fil conducteur reste sans doute la maitrise instrumentale des musiciens qui savent parfaitement trouver la note juste et la rythmique adéquate. Les joyeux lurons se payent même le luxe d'improviser une partie des morceaux, héritage jazz sans doute, apportant un peu plus de variété à un album déjà hors normes. Bien sur, certains passages peuvent paraître plus abrupts ou difficile d'accès. Par exemple, les improvisations vocales sur « Naufragé » (qui me rappellent un peu la période ethnique de Dead can dance) sont probablement parmi les passages les moins facilement abordables. Pour en rester sur le chant, sachez que la voix est sur cet album utilisée comme un instrument à quelques reprises pour accompagner la musique, pas de paroles chez Aeris. Au final, ce premier album éponyme est une bien belle trouvaille, refusant toute catégorisation et tout compromis. Plaisir et passion, basta.

Comme le chat malicieux de la pochette fixant cette mouche apeurée, il se pourrait cet OVNI musical ne vous lâche plus d'une semelle une fois que vous l'aurez apprivoisé. Frais, unique et diversifié, Aeris est un groupe proprement hors du commun, possédant son propre univers, loin des modes et des codes de notre société somnolente. Je ne saurait trop vous conseiller l'achat de ce bel album qui est également, ce qui ne gâche rien, un bel objet, ne serait ce que pour comprendre ce qu'est véritablement la créativité de nos jours.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
AERIS - Temple


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut