CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DISFIGURED DEAD
Visions of Death [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 50.48 - Style : Death Metal old school
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.hellsheadbangers.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/disfigureddeaddeathmetal
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 mai 2010 - Chroniqueur : Chart
 

DISFIGURED DEAD nous arrive tout droit des États Unis, plus précisément de l'état de NEW YORK. Étant donné le style dans le quel le groupe évolue, cela a son importance de citer leur état d'origine. Le groupe est dans la pure tradition des groupes du milieu des années 1980, début 1990, venant de Floride. Vous voyez de qui je veux parler ? CANNIBAL CORPSE, DEATH, OBITUARY, DEICIDE... ça doit forcément vous dire quelque chose. Malgré le fait que ce groupe semble être jeune et que les musiciens ne semblent pas vraiment très âgés, ils ont su garder l'esprit authentique du death metal. Ce premier album s'inscrit dans la plus pure tradition du death metal. Les fans du style de la première heure devrait vraiment s'y retrouver avec cet album.

Nous n'allons pas refaire l'histoire du death metal ici même si on pourrait être tenté de la faire avec un album aussi marqué par les premières heurs du style. Même la production de l'album va dans ce sens. On croirait vraiment entendre un album sorti du célèbre Morrisound Studio de Tampa. La production n'est pas vraiment contemporaine. Elle s'inscrit, tout comme la musique, dans la tradition des pionniers du style. Elle est néanmoins impeccable. Et puis, sortir des effets numériques à outrance fait aussi du bien de temps en temps. Retrouver ce bon vieux son des années 1990 fait le plus grand bien et ramène un certain côté underground avec une bonne touche d'agressivité.

Tout comme pour la production, l'exécution est elle aussi impeccable. DISFIGURED DEAD a vraiment 20 ans de retard pour réaliser un véritable carton avec cet album. Mais peu importe, leur musique fait du bien. Elle nous renvoie aux classiques. Comment ne pas penser aux incontournables "Left Hand Path" de ENTOMBED, "Harmony Corruption" de NAPALM DEATH, "Slowly We Rot" de OBITUARY, "Eaten Back To Life" de CANNIBAL CORPSE, sans oublier les premiers albums du mythique DEATH... J'en passe et des meilleurs mais on est vraiment dans cet esprit là. Vous comprendrez que du coup l'originalité en prend un sacré coup. Mais très honnêtement, est-ce que c'est si important que ça. Comment se porte le death aujourd'hui ? La plupart des pionniers continuent de jouer sur leurs classiques sans que rien n'est vraiment changé. Leur son a évolué certes mais pas non plus en profondeur. Les nouveaux groupes de death ont poussé les limites un peu plus loin souvent en y apportant de nouvelles influences telles que le hardcore. DISFIGURED DEAD ressuscite le véritable du esprit du death avec un talent incontestable pour une écoute marquante qui donne une envie incontestable de se remettre aux classiques. Mais que de mots ! Jetez donc une oreille sur ces morceaux : "Beyond The Darkness", "The Gates Of Hell", "Mentally Mutilated", "The Act Of Aunsound Mind", "Trapped Between Worlds"... Si vous restez insensibles, vous n'êtes tout simplement pas fait pour ça ou peut-être trop jeune pour apprécier !

Avec un tel album, il y a peu de chance pour que le groupe reste éternellement dans l'underground. On n'est certes pas à l'abri d'un accident de parcours mais si DISFIGURED DEAD gère correctement ses plans, il devrait arrivé à marquer les esprits. Reste ensuite le problème de l'évolution du groupe. Il y a des chances pour qu'en avançant le groupe perde un peu de son authenticité dans le son. Il y a des chances pour que l'album suivant soit assez différent car le groupe cherchera probablement à se démarquer de ses influences. Avant que cela ne soit fait, je ne peux que vous encourager à vous procurez cet album. Tous les fans des premières heures du death metal ne pourront qu'y retrouver avec plaisir certaines gimmicks oubliées, mais surtout l'esprit des années glorieuses de ce style.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut