CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ARS MORIENDI
L’Oppression du Rien [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 51.41 - Style : Black Dark
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://arsmoriendi.free.fr http://www.myspace.com/arsmor
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 09 mai 2010 - Chroniqueur : hemistes
 

L’histoire d’Ars Moriendi est marquée par la sortie de 5 démos allant de l’instrumentale ambiant médiévale jusqu’au black sombre et progressif.2008 marque l’année de la première production officielle de ce one man band dirigé par Bastien Mailhot.

La première chose que l’on puisse dire vis-à-vis de cette production, c’est qu’il va falloir de nombreuses écoutes afin de comprendre cette œuvre.
En effet, « L’Oppression du Rien » renferme de très nombreuses influences et de plus ce black est très progressif et par conséquent, l’assimilation des ambiances et de tous les riffs va vous prendre du temps !

Musicalement parlant, la musique de ce one man band est très riche et elle risque de vous emporter très rapidement.
Je dirai aussi que les principales sensations que l’on peut éprouver à l’écoute de cet album sont des sensations oppresantes et de mal à l’aise.

Ces dernières sont tellement bien menées que l’on s’y plonge sans se poser de questions.

Je vais revenir sur la richesse musicale de l’abum, les morceaux qui nous sont proposés sont tous différents.
Le panel développé ici va du black progressif en passant par le doom avec des ambiances lourdes et oppressantes parfois mélancolique.
Bref tout y passe et je vous promets que l’ennui ne viendra jamais vous envahir.

Au niveau du chant, je pense qu’il n’y a pas grand-chose à dire tant Bastien maitrise son sujet.
On ressent cette haine qui ressort de ce chant qui passe facilement du black, au guttural très grave.

Pour conclure sur ce cd d’Ars Moriendi, je dirais que cette production se veut très profonde, riche et travaillée.
Cette galette ne sera à mettre qu’entre les oreilles de gens ouverts d’esprits et ne craignant pas de ressentir de très nombreuses émotions.
Ce one man band possède un très grand avenir devant lui, souhaitons qu’il poursuive sur cette voie et souhaitons lui le meilleur pour la suite.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut