CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine TAYOBO
k-barré core [ 2010 ]
CD (Durée : 42.20)
Style : Fusion / metal / hard-core
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://tayobo.free.fr http://www.myspace.com/tayobo
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 22 mai 2010 - Chroniqueur : MazaK
 

« K-Barré Core » ! Rarement un titre d’album n’aura aussi bien résumé son contenu ! Ici, tout est permis… La fête est décadente mais jamais bordélique, la musique folle, l’humour et la dérision sont de rigueur…
TAYOBO ! Kesako ?

TAYOBO, ce sont cinq gars qui n’ont pas peur du « qu’en dira t’on » et qui osent inclure à leur spectacle de déjantés une belle kyrielle de styles. Le gros du show réside en une forme de metal groovy fortement influencé par SYSTEM OF A DOWN (reconnaissons que l’alternance des vocaux y est pour beaucoup !) qui se serait acoquiné avec le meilleur de nos compatriotes de LOFOFORA. Bien évidemment cette description peut paraître franchement réductrice, mais le combo semble puiser ses origines dans ces catégories.
Les structures sont particulièrement saisissantes de contraste pour donner immanquablement l’envie, à tous les aficionados du genre, de taper du pied ou de secouer les cheveux (ou les deux !) ! Le morceau « calculs » confirme à lui seul cet état de fait : grosses rythmiques à la KORN des débuts, chant à la « Serj Tankian meets Reuno », basse slappée façon PRIMUS, ambiance « festive-malsaine » pas loin d’un certain Monsieur BUNGLE voire d’un PSYKUP.
Le groupe ne tombe jamais dans la simplicité et insuffle à chaque morceau une atmosphère bien particulière, sachant allier violence et groove.
Donc, on sait s’amuser chez les TAYOBO, mais jamais on ne tombe dans la gaudriole ou la facilité. Les textes, très orientés, sont également à la hauteur et, même si ils rebuteront une certaine partie de l’électorat français (tant pis pour eux !), ils sont là pour nous rappeler qu’écriture française ne concorde pas forcément avec platitude.

TAYOBO, avec son patronyme tout droit sorti d’une marque de friandise gélatineuse, a tout d’un bonbon sucré… mais attention, à l’intérieur, ça pique !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR