CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DINNER AUF URANOS
50 Sommer – 50 Winter [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
MCD - Durée : 45.00 - Style : Dark Rock
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.Cold-Dimensions.de
Contact groupe : http://www.myspace.com/dinneraufuranos
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 mai 2010 - Chroniqueur : Matai
 

La planète Uranus semble être mise à l’honneur chez ce groupe allemand nommé Dinner auf Uranos. Une planète lointaine, une planète bleue, une planète paisible, mais surtout, une planète qui n’a aucune rotation, qui est sur le même axe, qui roule…
…comme la musique de Dinner auf Uranos, d’après sa description.

Le combo sort donc cette année un nouvel EP nommé « 50 Sommer – 50 Winter », autrement dit, « 50 étés – 50 hivers ». On peut vite en déduire que l’album tourne autour de ces deux saisons.
Les six titres qui composent cette galette sont divisés en deux parties : 3 titres pour l’été, et 3 titres pour l’hiver. Je vais donc tenter de décrire les deux parties comme il se doit.
Pour commencer, on va parler de généralité. La musique de Dinner auf Uranos se veut plutôt planante, apaisante, psychédélique parfois, mais surtout sombre. Pas réellement du métal, plutôt du rock, quelque chose de moins lourd mais tout aussi martial, doté d’une certaine sensibilité, où l’émotion rime avec la simplicité.
Le chant est en allemand, très posé et modulé, s’intégrant parfaitement à la musique.

L’été :

Les trois titres se veulent longs et extrêmement calmes et sereins, sur une ambiance atmosphérique et sombre, des guitares pour la plupart du temps acoustiques…comme des balades bien étranges et spirituelles, où le chant aérien nous confie quelques petits secrets à l’oreille. Bon, je sais que pour certains la langue peut servir de barrière, l’allemand étant trop agressif pour certains, trop bizarre pour d’autre. Mais là il faudra faire abstraction de cela et se laisser bercer, se laisser emporter dans cette ambiance chaleureuse et agréable.
On notera l’apparition d’un harmonica sur « Texas de la muerte » ainsi qu’une ambiance bien typique, Far West et compagnie, histoire de se croire aux côtés de John Wayne près d’un saloon, toujours avec ces guitares acoustiques entraînantes et ce rythme des plus lents.

L’hiver :

Toujours trois titres, deux relativement courts, et un relativement long ! Plus de vingt deux minutes au pays de l’hiver.
Toujours aussi calme, toujours aussi planant et serein, les guitares nous envoient des mélodies remplies d’émotion, remplaçant par moment le chant et fonctionnant justement, comme un chant. C’est superbe, c’est beau, c’est très touchant. Une ballade, une envie de se reposer, de contempler la neige, le ciel, la mer…accompagné de ce rythme lent.
Sans doute le titre le plus atmosphérique, le plus progressif, le plus diversifié au niveau des émotions, des ambiances, des effets…remarquable.

Je ne peux pas en dire plus. Ces quelques paragraphes sont le reflet de cet EP un brin trop monotone. Toutefois les émotions sont là, la technique aussi, la prod’ bonne…que dire de plus, à par que c’est ultra serein !
Si vous avez envie de vous relaxer, de vous reposer, de vous calmer après une longue journée, passez vous ce CD.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut