CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine KOTTAK
Rock & Roll Forever [ 2010 ]
CD (Durée : 37.36)
Style : Rock’n’roll / Hard Rock
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.kottak.net http://www.myspace.com/kottak
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 12 juin 2010 - Chroniqueur : Gonorrhee
 

KOTTAK, cela vous dit quelque chose ?
En effet, ce groupe n’est autre que celui du batteur de SCORPIONS : Jimmy Ratchitt autrement connu sous le nom de James Kottak. Cependant, de SCORPIONS, nous ne retiendrons que le batteur, car KOTTAK n’a absolument rien à voir avec le vieux groupe de hard rock allemand !

KOTTAK, c’est plus du Rock voire du punk même, pour jeunes, un peu dans la veine de Sum 41 et consort ! Avec leur album « Rock & Roll Forever » la bande à James nous donne des envies de barbeuc au soleil avec plein d’alcool, de filles, bref une grosse beuverie comme on en voit dans pas mal de sitcom américaine pour adolescent. Malheureusement, c’est le seul effet que me fera cet opus.
Bien que dans l’absolu, cet album n’est pas mauvais, il n’est en rien original. KOTTAK nous livre une musique simple, entendue et réentendue, aussi bien dans les mélodies que dans le chant. Alors certes les musiciens ne sont pas mauvais (notons que c’est la femme de James qui est à la batterie ; Athena), mais ils tombent vraiment dans la facilité, avec des riffs simples, un jeu de batterie qui n’a rien de grandiose. L’album se clos sur la reprise d’ ‘Holiday’ de SCORPIONS, qui est véritablement un massacre… alors certes, James à une voix vraiment belle sur le début, mais soudain, le morceau part en sorte de version punk qui en devient un véritable supplice pour les oreilles. Vraiment dommage pour un hommage à SCORPIONS.

Au final, « Rock & Roll Forever » est plus destiné à un public jeune, boutonneux et prépubaire, car si vous vous attendez à un SCORPIONS bis, vous vous trompez totalement. Le déjanté James KOTTAK reste indéniablement un batteur de talent, mais pour ce qui est de ce groupe, il ne restera certainement pas dans les annales.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
KOTTAK - Therupy KOTTAK - Attack

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR