last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine MOROWE - Pieklo. Labirynty. Diably. [ 2010 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (48.42) | Post-Black Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://witchinghour.pl
Contact groupe
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 19 juin 2010
Chroniqueur : Bodomania

Une nouvelle formation polonaise vient de faire son entrée! Une arrivée aussi discrète que mystérieuse. Avec un premier album intitulé "Pieklo. Labirynty. Diably", et seulement quelques informations circulant sur ces derniers, le trio intrigue, faisant déjà appel à notre imagination... Mais essayons quand même de lever le voile sur l'univers de MOROWE!

Pour tous ceux qui ne parleraient pas le Polonais (on ne sait jamais), sachez tout d'abord que MOROWE peut littéralement être traduit par "La peste".
Voici donc le programme des réjouissances, un premier essai dans un style "Post-Black Metal" distribué depuis le 1ier juin par "Witching Hour Productions".
Un visuel réalisé par "Mentalporn", qui nous offre une triple sortie très soignée pour l'occasion. Un CD en édition limitée "Digibook", un LP limité à 500 copies et enfin un "Pack Special" contenant quelques autres surprises. Les membres de MOROWE ont donc décidé de faire les choses en grand, maintenant reste à savoir si le contenu est à la hauteur du contenant. Que renferme "Pieklo. Labirynty. Diably"?

L'histoire commence par "Wstęp", une courte introduction ou plutôt une alerte "expérimentale" qui fait surface et disparait progressivement pour nous laisser dans un brouillard épais jusqu'à l'arrivée de "Komenda".
Les gémissements plaintifs de Nihil et une atmosphère doomesque envahissent alors cette deuxième piste. Et il suffira de quelques secondes pour confirmer ce que l'on pouvait soupçonner, les textes sont évidemment déclamés en Polonais. Mais ce qui pourrait interpeller au départ, se fond finalement très vite dans cet ensemble obscure et étrange. Avec des arpèges à la fois sombres et mélodiques, un chant théâtral et une progression nerveuse en dépit d'un tempo très lent, ce premier titre reste une assez bonne surprise.
"Tylko piekło, labirynty i diabły" suit et durcit le ton. Un titre résolument "Black" et épique, avec un refrain très accrocheur, des lignes de guitare variées et agressives servies par Nihil et Hans. Des mélodies lointaines et mystiques viennent s'y intégrer. Un excellent morceau qui nous fait définitivement plonger dans leur étrange univers.
Voici à présent le titre le plus long de l'album, ironiquement intitulé "Czas trwanie zatrzymać" ("Durée du séjour"). Une pièce de 9 minutes, plus difficile à décrypter, mais qui reste assurément de qualité. Encore une fois la progression laisse libre cours aux riffs "Black" mélancoliques et chaotiques (la guitare restant l'instrument dominant), et aux contre-temps menés par BaronVonB. Quelques samples viendront dérouter un peu plus l'auditeur, puis un blast épileptique et un solo achèveront ce périple.
La basse gronde, la double pédale s'affole, la voix de Nihil s'obscurcit sur "Jego oblicza". Une construction assez complexe qui nous vaut des changements de rythme et de ton incessants. Un solo dissonant ouvre une partie acoustique qui sera de courte durée, la fureur reprend les commandes et ne les quittera pas.
En ce qui concerne "Głęboko pod ziemią", malgré une introduction acoustique et "ambient" plus légère, la suite nous réserve encore un flot de haine marqué cette fois par un registre "Black/Death", mais aussi par un passage expérimental qui démontre l'inventivité des trois musiciens. Le tout s'enchaîne parfaitement et nous conduit vers les premières notes "Black'n'roll" de "Wężowa korona".
Quelques battements de tambours et un solo "Heavy" plus tard, le jeu sombre et décalé du trio surgit à nouveau, et une ambiance planante voir "psychédélique" viendra clore ce chapitre.
Enfin, une vague instrumentale irréelle et expérimentale déferle. À la fois pesante et aérienne, portée par une mélodie dissonante, une cavalcade rythmique et une sorte d'incantation chamanique pour seul voix, l'histoire s'achève par le titre "Zakończenie".

Que dire de plus?
MOROWE signe un premier album qui intrigue, c'est certain. Mais, en passant au-delà de cette complexité évidente, l'écoute en devient d'autant plus riche et prenante.

Avec un univers musical rappelant celui des derniers albums de SATYRICON, les polonais nous offrent avec "Pieklo. Labirynty. Diably", une œuvre noire, lourde, mélodique, très variée et pleine de surprises...
La réponse est donc oui! Le contenu est indéniablement à la hauteur du contenant!



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
COMBICHRIST [Lyon - 69] > 05-07-2019
COMBICHRIST [69] 05-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Ekaterina
Ekaterina (74)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours