CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SACRUM
Days Of Quarantine [ 2010 ]
CD (Durée : 66.20)
Style : Metal Progressif
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.myspace.com/sacrvm
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 juin 2010 - Chroniqueur : YoG
 

Sacrvm est une formation qui a vu le jour en 2003, et qui a su fidéliser son public depuis toutes ces années. Ma curiosité envers cet album s’est éveillée quand j’ai su qu’ils feraient partie du Prog Power Europe 2010 auquel je compte bien assister. C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité écouter ce nouvel album d’une oreille attentive !
Premier détail : l’illustration face avant de la jaquette est très glauque et permet de se mettre en situation. En effet, ce titre « Days Of Quarantine » ne présageant rien de bon, il est « naturel » que l’illustration présente ici même ne soit pas si joyeuse. Nous avons donc le droit à un enfant tenant un crâne entre ses mains, sur fond de ville ravagée par des conditions climatiques dantesques.
Le ton semble être donné…
Passons maintenant à l’écoute de ce mystérieux album :
Dès les trente premières secondes, on peut s’apercevoir que c’est vraiment "péchu". Les guitares sont acérées et lourdes à souhait, la voix « enfermée » par cet effet et qui finit par se libérer est juste et en harmonie avec l’instrumental, la batterie est bien mixée et la basse s’intêgre bien dans ce paysage musical, tout comme les claviers. Le son est très soigné, tout comme production qui, allez lâchons nous, est assez exceptionnelle. Les chansons se suivent, et là vient le point qui blesse : se ressemblent. C’est bien le reproche que je peux formuler à l’encontre de cet album ; il est peut être un peu trop homogène, et manque un peu de personnalité. Alors en effet, c’est peut être un peu sévère, mais pour leur défense, disons que au-delà de l’originalité, c’est tout de même franchement bien foutu. Des rythmes entraînants aux lignes de chant harmoniques (et notons-le : justes !) et bien plaisantes à écouter, il n’y a qu’un pas. Je me suis surpris à bouger la tête et à tapoter du pied (en bon progueux...) bien assez vite et je dois avouer que je ne m’attendais pas trop à cela !

Quelques plus ou moins belles surprises apparaissent (et parfois, heureusement disparaissent) lors de l’écoute de l’album ; des passages électro à ceux un peu plus atmosphériques, tout le monde y trouvera son compte (ou pas !).

Notons une piste totalement inutile pour fermer ce cd : « The Last Trace », que je trouve vraiment de trop. Version promo oblige, une bonus track qui me permet ainsi de ne pas me tirer une balle après la piste citée ci-dessus.

De cet album, je retiens tout particulièrement « The Unknown » qui m’a vraiment surprise, avec son rythme assez lent et sa ligne de chant que je qualifierai d’épique !

Une bien belle découverte que cet album de Sacrum, qui, je serai prêt à le parier, fera bientôt parler de lui.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top