CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


QUO VADIS
Infernal Chaos [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 54.03 - Style : Death/Thrash
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://chaos.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/quovadispl
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 29 juin 2010 - Chroniqueur : Hades
 

Oui oui, vous avez bien lu Quo Vadis dans le titre de cette chronique, et vous avez bien vu un drapeau polonais juste en dessous. Mais ils sont canadiens me dites vous !! Oui je sais seulement on n’est pas entrain de parler du même Quo Vadis.

Petite intro du groupe : La version polonaise de Quo Vadis a vu le jour en 1988 et a quand même près de 7 albums studio, c’est pour vous dire l’expérience de cette formation dans la matière. Le groupe a choisi la date du 18 juin dernier pour la sortie de son dernier opus trois années après un assez réussi « Babel », enfin d’après ce que j’ai lu comme critique. Le groupe le nomme aussi au titre de la meilleure production jusque là, et à mon avis il n’y restera pas trop longtemps surtout avec la venue d’un impeccable « Infernal Chaos ».
Coté production, on n’a pas à se plaindre, un son très propre faisant resurgir l’agressivité du Death qui domine nettement l’album et mettant en valeur le jeu de tout les musiciens et surtout le chant notamment dans les passages à voix claires dans « Caducus »ou le mélange entre fausse voix et voix claire dans « Dreams ».
La pochette de l’album reste un petit mystère, pleins de signes incompréhensibles, donnant une dimension mystique à l’album qui sera d’autant plus mise en avant avec l’intro de la première piste de l’album « Caducus ». Une intro parlé en arabe laissant la place à un lead typiquement Death et une montée en crescendo du rythme qui ne va plus redescendre jusqu’à la fin de l’album.
Enchainant avec « Blood for Oil », un titre un peu différent de son précédent, un début plutôt mélodique avec un petit solo qui ponctue assez bien des riffs bien lourds avant de passer à un peu de Thrash surtout dans le refrain. Un Thrash plus mis en avant dans des titres comme « Russia » et peu moins dans « Chaos ».
Le reste des titres sont plus Death avec parfois des touches mélodiques « Nimue », des solo un peu plus techniques « Bomb & Fire » et d’autres fois c’est un chant clair très grave donnant une dimension un peu « Doomy » et rappelant des groupes comme My Dying Bride (Pas trop quand même) dans « Evil Dad » qui d’ailleurs nous offre une superbe démonstration de la part du batteur dans une accélération époustouflante, chapeau bas monsieur.
Reste à parler du titre qui s’est démarqué des autres, « Bomb & Fire ». Des touches de synthé orientales donnent le départ à une avalanche de notes renfermant un mélange entre le synthé oriental et les riffs lourds mélodiques, coup de cœur.

Je pense que je ne peux décrire encore plus cet album, je le laisse parler pour lui. Ecoutez et à vous de juger.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut