last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine OVERLOAD - The Imagery Process [ 2010 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (36.00) | Death Mélo
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label http://www.epiphoraproductions.fr/
Contact groupe http://www.overload-metal.com http://www.myspace.com/overloadfr
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 04 juillet 2010
Chroniqueur : Matai

On ne peut pas dire que les groupes de death mélodique manquent à l’appel. Décidément, le style fait des émules partout dans le monde et pas que dans les pays scandinaves où il est le roi. Les groupes foisonnent, proposent des mélodies, vues ou revues, s’intègrent dans ce paysage-ci, et se font influencés….d’où parfois, cette perte d’originalité, ce manque d’identité parfois, et cette redondance dans le son et les harmonies.
Overload malheureusement, semble répondre à ces quelques critères. Les frenchies avec ce second album nous propose un death mélo totalement basique où se côtoient les solos de guitares et les mélodies aux claviers, les rythmes entraînants et l’alternance de chant growl/clair. Simple, en effet, peu original, mais toutefois assez agréable à l’écoute. Car même si on peut avoir quelques impressions de déjà-entendu, le tout se veut plutôt dynamique, on se laisse porter par les titres.

Les influences sont là cependant. D’In Flames à Children of Bodom en passant par Soilwork, Dark Tranquility ou Norther, on sent qu’Overload puise ses mélodies et ses atmosphères dans ces groupes-ci. Même si ce n’est pas totalement flagrant, la patte est là, et ce qui est dommage dans le fond, c’est que l’identité même du groupe soit un peu noyée par toutes ces influences. Exemple type et totalement immanquable pour les amateurs de Children of Bodom, le titre « First Dead Born », très similaire à « Downfall » . Même intro à la guitare, sans les claviers en fond, les mélodies étant quasi similaires. Puis l’arrivée des autres instruments, les lignes de batteries et de claviers étant presque identiques. Plagiat ? Peut-être pas voulu mais la ressemblance est vraiment saisissante. Pour ce qui est de la suite du titre, les couplets ressemblent à ce que peut nous faire Norther, quelque chose de lourd, froid et sombre, et doté d’un rythme rapide. Quant aux refrains, cette fois, c’est le groupe qu’on reconnait. Alternance de chants et riffs simplistes.

Sortons maintenant des influences, et mettons toute notre attention sur certains titres, qui, je trouve, sortent du lot. « Hedgehog Dilemma » est intéressant au niveau des solos de guitares et de la rythmique. Lourd, grave, triste, le refrain est assez prenant, et l’alternance de chants bien maîtrisé. « N.D.E » est un titre instrumental plutôt calme où les claviers prédominent mais aussi une mélodie à la guitare que l’on retrouve de bout en bout. C’est assez apaisant et assez « nature » pour ma part.
« My Odyssey » est un des morceaux les plus longs mais sans doute un des plus saisissants. Le chant a plus tendance à être métalcore, les riffs sont assez proches de ceux d’In Flames. La lourdeur est là, et la mélodie aux claviers pendant les refrains est assez hypnotique. Le break en plein milieu du titre est superbe, tantôt par l’ambiance faite aux claviers que par le solo de guitare.

Pour ce qui est du reste de l’album, rien de réellement transcendant, les titres ont tendance à se ressembler un peu. Toutefois, l’opus est agréable, même si ce n’est pas ce qu’on pourrait écouter en boucle toute une journée. A noter que la production est très bonne et l’écoute y est encore plus agréable. Je déplore tout de même comme précédemment cité le manque d’originalité, mais aussi la faiblesse du chant. Même si parfois c’est assez bien modulé, le chant death n’est souvent pas assez tranchant et le chant clair trop niais. Dommage car Overload pourrait avoir du potentiel.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
OVERLOAD - Prologue of rage

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
PLANE R FEST [Colombier-Saugnieu - 69] > 05-07-2019
PLANE R FEST [69] 05-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours