CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEVIL SOLD HIS SOUL
Blessed & Cursed [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 64.03 - Style : Metalcore progressif / Post-hardcore
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.centurymedia.com
Contact groupe : http://www.devilsoldhissoul.com http://www.myspace.com/devilsoldhissoul
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 18 juillet 2010 - Chroniqueur : YaDuJoR
 

Il y a des albums comme ça, où à la première écoute on se dit que ce n’est pas vraiment le pied, puis qu’on apprend à apprécier au fur et à mesure. C’est le cas pour le dernier album en date de Devil Sold His Soul, un jeune groupe Anglais qui commence à percer avec son style tout particulier, un metalcore très progressif mais à ne pas prendre pour du « prog » non plus (on est très loin d’un Dream Theater par exemple).

« Blessed & Cursed » commence par une intro froide qui montre le ton pour le reste de l’album ; beaucoup de tristesse et de mélancolie, désservie par de très belles mélodies accompagnées par un chant criard et plaintif (limite « black metal » parfois) qui saura vous faire frisonner. Bien que DSHS arrive à se diversifier dans ses morceaux et ne se répète pas trop, on a parfois du mal à rentrer dans ces longs titres (une moyenne de six minutes trente par titre, tout de même). À écouter de préférence à tête reposé, si sur le moment vous cherchez une musique qui part au quart de tour, passez votre chemin.
Des morceaux comme « Crane Lake » ou « Callous Heart » vous feront vibrer de par leur mélodies épiques et rentre-dedans, tandis que des titres plus apaisants comme « Frozen » sauront vous calmer rapidement. L’apparition du clavier en mode piano sur certaines parties met en valeur le côté mélancolique de l’album.

On a donc ici affaire à un album riche et dense, mais l’auditeur qui n’est pas déjà acquis à la cause « metalcore prog » (j’avoue que j’ai eu assez de mal, moi qui est plutôt branché Trivium, Machine Head ou Lamb Of God) n’y trouvera probablement pas son compte. Je le recommande quand même vivement à tout amateur de ce style.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DEVIL SOLD HIS SOUL - Empire of light

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut