CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MALMORT
MCDXXXI-MCDXL [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
MCD - Durée : 24.07 - Style : Black Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.hassweg-prod.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/malmort666
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 19 juillet 2010 - Chroniqueur : nachtmal
 

Originaire de Chambéry (ville ayant déjà accouché d'excellentes formations comme Nehëmah ou Elhaz), Malemort inaugure sa collaboration avec le label Hass weg par un Ep « mcdxxxi-mcddddxl ».
Succédant à la démo « hollenfurt » qui, bien que sans aucune prise de risque, avait su me séduire par son côté crade, un peu keupon et cette sincérité essentielle à tout premier jet, la galette en question n'a ici hélas pas su me convaincre.
Quatre ans séparant les deux oeuvres de Malemort, on pouvait légitimement espérer de la formation qu'elle se mouille un peu plus, qu'elle commence à développer un son plus personnel ou un concept original qui la démarquerait de l'avalanche de sorties black metal, toutes plus stéréotypées les unes que les autres. Or, si évolution il y a eu, je n'ai pas su la percevoir.

Le son,tout d'abord, est tristement plat et qu'on ne vienne pas me dire que c'est une question de petit budget ou de respectable true attitude. Il aurait pu être beaucoup plus mauvais mais travaillé (Xasthur, Peste noire ou Mutiilation, par exemple, ont toujours eu un son ignoble mais qui permet d'identifier le groupe en une seconde). Ici, rien qu'une distorsion fadassement classique. Je préfère vraiment le son de la première démo qui, bien que sentant vraiment la bourse anémique, avait au moins ce petit côté crado qui suffisait à poser les bases d'une ambiance sombre.
La musique en elle même me semble morne, à aucun moment je n'ai ressenti cette petite étincelle de folie de nature à allumer la fameuse « flamme noire ». Les riffs sont correctement joués, le chant n'est pas mauvais et le batteur assure le minimum syndical sans lacunes (la basse étant comme toujours dans ce genre de projet complètement mise au second plan) mais rien ,ou presque, ne parvient à sauver la vingtaine de minutes de black metal offerte ici, d'un ennui qui vient inexorablement saisir l'auditeur. L'Ep contient cependant une bonne surprise : une reprise de « black funeral » de Mercyful Fate franchement bien menée et reprise à la sauce black metal, bonne initiative donc.
La couverture est elle aussi archi classique : un type cramant sur un bucher qui se reflète sur un œil visiblement angoissé, le livret ne comporte malheureusement aucune parole des chansons (ce qui aurait pu nous éclairer sur le concept) ; le groupe a cependant trouvé la place de caler dans le tout les inévitables photos en corpspaint, histoire de bien nous rappeler qu'on a affaire à du true black pas content.
Difficile de faire plus conventionnel que le black metal proposé par Malmort, ultra dépouillé avec toujours ce petit côté punkisant qui rappellera à certains Urgehal ou Carpathian Forest. Cependant je doute, qu'à l'heure où des formations se démènent pour faire évoluer ce genre menacé de sclérose, le groupe parvienne à sortir du lot s'il persiste dans cette direction...... j'espère me tromper et, au fond, certains trouveront la démarche tout à fait respectable. Grand bien leur fasse !




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MALMORT - Vox in excelso MALMORT - Excerpta funebris


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut