CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ETHEREAL BLUE
Essays in rhyme on passion and ethics [ 2010 ]
CD (Durée : 54.21)
Style : Atmospheric black-metal / progressive death-metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.myspace.com/casketmusic
Contact groupe : http://www.etherealblue.org http://www.myspace.com/etherealblueband
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 08 août 2010 - Chroniqueur : MazaK
 

Derrière leur look de gentils garçons proprets (chemises blanches, barbes de deux jours et coupes de playboy à l’appui …) se cache l’une des nouvelles sensations en matière de black-death progressif et expérimental. Les grecs d’ETHEREAL BLUE nous proposent leur deuxième album « Essays in rhyme on passion and ethics » ! Et quel album !
Fortement influencé par ARCTURUS, SOLEFALD, ENSLAVED et MOURNING RISE, le quintette nous offre un disque tout en subtilité. A la fois agressif et mélancolique, le concept du groupe est une totale réussite.
Le mélange est ingénieux : black-death progressif et folk-metal « jazzy » atmosphérique (le génial titre « John Wood »). Les mélodies sont aériennes et gracieuses (il y a comme du GENESIS et du PINK FLOYD dans « the letter »), les passages black sont en idéal contrepoids et apportent une touche de nostalgie violente teintée de désespoir.

ETHEREAL BLUE détient un sens de la composition hors-norme, même si l’on peut parfois leur reprocher une tendance à faire trainer certains titres (mais cela fait également partie du concept). Quant à la technicité du groupe, il n’y a rien à redire. Chaque instrument est en place et les compétences sont au top niveau. Le chant oscille entre voix claires (la ressemblance avec Krystopher Ryggs d’ARCTURUS période « la masquerade infernale » est troublante) et chants hurlés.
La production est un peu sèche mais colle plutôt bien à l’ambiance : guitares parfois un peu criardes dans un esprit typiquement black-metal.

Bref ! ETHEREAL BLUE, en digne héritier du Black/death progressif scandinave orienté « adulte », se place d’emblée comme un groupe en devenir. A classer entre OPETH et BORKNAGAR dans votre discothèque.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
ETHEREAL BLUE - BLACK HEART PROCESS

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR