CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DRIVE, SHE SAID
Dreams Will Come, The Best Of & More [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 73.02 - Style : Hard FM
Informations :Best Of + 2 inédits
Interview :
Contact label : http://www.aorheaven.com
Contact groupe : http://www.driveshesaid.com http://www.myspace.com/driveshesaidband
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 14 août 2010 - Chroniqueur : borgir62
 

22 ans de carrière pour seulement 4 albums et déjà une 2e compile … Inutile de préciser que le duo Mark Mangold-Al Fritsch se fait discret. Et autant l’avouer tout de suite, trouver quelque chose d’intéressant dans ce Best of relève du parcours du combattant…

Le hard FM a eu ses heures de gloires, et des groupes comme Europe ou Scorpions resteront des emblèmes de ce genre, auteurs de morceaux inoubliables et indémodables. Du côté de Drive, She Said, les meilleurs morceaux vieillissent très mal. Les férus du genre n’auront surement pas oublié les classiques que sont « Hard Way Home », « If This Is Love » ou « Drivin’ Wheel », je vous rassure, vous les retrouverez, qualité d’époque… Pas de remastering, on ne peut que saluer ce fait d’armes, à une époque où tout est réactualisé, mais là… Il aurait peut être fallut faire quelque chose Messieurs !
Cependant, difficile d’innover avec un tel registre. 17 titres composent ce best of. 7 figuraient déjà sur le premier, ajoutez-y les 2 inédits, il ne reste pas grand chose pour attirer le public. Et si on ajoute à ça l’absence de l’album Excelerator dans cette compil, il n’y a plus rien ! Seuls les nostalgiques des premiers albums apprécieront.

En ce qui concerne « Dreams Will Come » et « Try2LetGo (FukUUp) », les 2 nouveautés, sont diamétralement opposées. Si la première reprend les fondamentaux du genre, et reste fidèle au groupe, la seconde sonne nettement plus moderne, ce qui aurait pu être intéressant. C’est finalement loin d’être le cas, puisque l’on sent que le groupe a peur de trop s’éloigner de son registre, et l’alliance des 2 genres est pour ainsi dire ratée…

Finalement, après l’écoute de cet album, on se demande si les rêves évoqués par le titre ne se rapprochent pas plutôt des cauchemars. Il y a un temps pour tout, et ce temps semble révolu pour Drive, She Said.








pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DRIVE, SHE SAID - Pedal to the metal

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut