CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CECILA::EYES
Here Dead We Lie [ 2010 ]
CD (Durée : 54.14)
Style : Metal Psychédélique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.depot214.com
Contact groupe : http://www.ceciliaeyes.be http://www.myspace.com/ceciliaeyes
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 20 août 2010 - Chroniqueur : Chart
 

Si l'on devait considérer l'héritage de PINK FLOYD, il faudrait se tourner vers ce genre de groupe. CECILA::EYES évolue dans un style particulièrement intéressant dan la mise en place d'ambiances dites planantes. Depuis 2004 le groupe offre à ses auditeurs une musique faite d'une mixture de différents styles. Pas de chant chez CECILIA::EYES, tout est purement musical ce qui crée une atmosphère globale propice au voyage intérieur. "Here Dead We Lie" est le deuxième album du groupe à voir le jour et ce dans la continuité du précédent L.P "Mountains Tops Are Sometimes Closer To The Moon".

La production de ce nouvel album est impeccable. Les amateurs de son purement acoustique et de prises naturelles devraient être satisfaits. L'électronique et l'utilisation de Pro Tools ont disparu au profit d'un son beaucoup plus naturel. C'est une démarche liée au style de l'album sans doute mais très honnêtement, c'est toujours agréable de revenir vers ce style de production. Pas de surenchère, juste quelque chose de bien produit qui sonne beaucoup plus proche de nous et sur des amplis que l'on pourrait presque imaginer pas très loin de nous. C'est forcément une expérience agréable proche de ce que le groupe doit être en mesure de proposer à son public durant ses concerts.

Cet album ne s'écoute pas comme un quelconque autre album. Le simple fait que tout soit instrumental change la perception que l'on a de ce style de musique. C'est l'ambiance générale qui bénéficie au mieux de cette absence de voix. Il n'est pas non plus forcément évident de découper l'album en différents morceaux lors de son écoute. Tout semble parfaitement se suivre comme pour différents mouvements d'une seule et même pièce, un peu à la manière d'une musique de film. On pourrait même utiliser cet album pour trouver le sommeil. C'est tout à fait adéquat. Il n'y a qu'à écouter "Fifty Years Under The Tent" pour en être complètement convaincu. Difficile de parler de metal en écoutant ce disque. Pourtant, des morceaux tels que "Like Wolves" ou "For The Fallen", "Death For Treason" entre autre, appartiennent autant au monde du metal qu'un "Ki" de DEVIN TOWNSEND ou n'importe quel album récent de ANATHEMA ou ANNEKE VAN GIERSBERGEN. Ces artistes rentrent dans la catégorie metal sans que l'on ne sache plus tellement pourquoi. Qu'importe, il y a de la place pour beaucoup de monde et les frontières ont littéralement explosé ces dernières années. Néanmoins, ce style de groupe, selon les albums reçoit un accueil chaleureux dans l'univers du metal alors que le "grand public", qui y serait beaucoup plus sensible y est complétement étranger.
Et dire que le rock est mort selon certains journalistes de renom. Personnellement, je dirais plutôt qu'ils ne se sont pas intéressés d'assez près à ce qui se passe dans le monde de la musique et du metal particulièrement. Il est clair que CECILIA::EYES sort un album qui, malgré le fait de demander un état d'esprit particulier, est d'une qualité supérieure. L'univers onirique et imaginaire de l'auditeur sera sollicité tout au long de ce disque d'une manière relaxante et paisible même si de temps de temps un peu plus de saturations évitera de le faire sombrer totalement. En bref, mettre ce disque dans votre lecteur revient à prendre le risque de le laisser tourner un bon moment et d'appuyer à nouveau sur la touche "play" une fois l'album terminé.

CECILIA::EYES brille par bien des qualités. Il serait fortement regrettable de passer à côté de ce groupe. Même les allergiques au gros son de guitare peuvent y trouver leur compte. C'est le genre de musique qui dépasse les frontières du metal et qui pourrait séduire une public beaucoup plus large si celui-ci voulait bien s'y intéresser et laisser de côté ses à priori.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR