CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ATROCITY FEAT. YASMIN
After the Storm [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 42.30 - Style : Ethno / Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.napalmrecords.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/atrocitypage http://www.myspace.com/yasminpage
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 21 août 2010 - Chroniqueur : AVALON
 

Quelle famille ! Non, pas la grande famille heavy teutonne, mais la famille d’ATROCITY ! Alexander Krull, tète pensante du groupe n’en fini plus d’épauler sa femme, puis sa sœur Yasmin Krull, qui est une chanteuse folk / celtique, un peu à la sauce Loreena McKennitt / Dead can dance. Alors il était tentant pour Atrocity, qui n’est plus à un essai ou contradiction musicale près, de tenter un nouveau virage musical avec la sœur. Espérons que la famille soit large pour que d’autres courants soient explorés par la suite…

Alors cette fois ci, on oublie (très volontiers) les expériences précédentes avec des reprises metal de variété plus ou moins (surtout) réussies (« Werk 80 II « ) et on plonge dans un autre univers, la mythologie nordique ! Comme le groupe n’est pas inspiré pour un sou, il faut trouver des thèmes et des participations avec d’autres musiciens pour obtenir de la substance. Ici, on marie assez subtilement il faut l’avouer, le coté épuré et folk de Yasmin, avec des accents metal d’Atrocity. Attention cependant. L’ensemble est tout de même très axé "pipo" et flute des bois, tambourin et guitare acoustique. Les deux chants (féminin/masculin) sont en chant « clair », assez envoutants. C’est en fait une petite copie de Dead can dance, avec des riffs metal ici où là, le chant féminin bien entendu beaucoup moins envoutant que celui de Lisa Gerrard - qui restera un chant intemporel et unique. L’ensemble est agréable, le mélange folk et metal est très finement amené, avec parfois de beaux moments ethnique/tribal. Une ambiance générale en ressort, avec la senteur des forets nordiques, la mousse, le gui et le lichen, bref, ce mélange fin et aéré arrive comme un cheveu sur la soupe dans la discographie d’Atrocity, mais reste une très bonne et belle surprise, qui nous permet de nous évader quelques instants, en compagnies des trolls et autres druides.

Ce onzième album, complètement atypique car très peu metal et beaucoup plus folk est une petite réussite dans le genre et certains vont surement se procurer cet album pour l’atmosphère très spirituelle qui s’en dégage, et ils auront raison. Ce n’est pas une révolution musicale, ce n’est pas forcement très original, mais cela aura le mérite d’être abouti, propre et captivant, voilà un bon point que l’on pourra donner à cette collaboration familiale. A découvrir en attendant la collaboration avec le tonton dans un prochain épisode.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut