CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DIR DESPAIRS
Aaron [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 46.32 - Style : Metal Indus
Informations :
Interview :
Contact label : http://chabanesrds.perso.sfr.fr
Contact groupe : http://www.myspace.com/despairsmusic
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 30 août 2010 - Chroniqueur : nachtmal
 

Avec 14 sorties (!) depuis 2005, Dir despairs est ce qu'on peut appeler un groupe productif. Originaire de Bordeaux,la formation vient de pondre cet opus « Aaron » que vous pouvez télécharger gratuitement si le coeur vous en dit!
Sacrée expérience que l'écoute de cet album:le terme de calvaire ne me semble pas excessif pour résumer ces looooooongues et épuisantes 45 minutes qui en plus de me plonger dans un étrange état de consternation apathique m'ont collé la migraine.
Si le groupe se revendique « metal indus »,il est pourtant difficile d'imaginer étiquette plus inappropriée que celle-ci pour décrire la musique en question tant la notion même d'énergie et de rythme semble ici passer aux oubliettes.
Amateurs de gros beats qui "poutrent" passez votre chemin car la boite à rythme bande ici franchement mou (dans le genre guitar pro si vous voulez tout savoir). Les riffs sont vraiment vilains, vu a peu près autant de fois qu'un t-shirt Che Gevara et surtout avec ce son « acide » si caractéristique des premières ébauches du squelette du croquis d'une première demo, ce qui est tout de même assez gênant pour une quatorzième sortie...La cerise sur le gâteau étant cette distorsion atrocement migrainogène posée en permanence sur un chant crispant au possible. Vous l'aurez compris, la production n'est pas le principal atout de ce « Aaron ».
Ces erreurs seraient négligeables si le groupe était malgré tout capable de nous transporter par sa musique hors le mot « rébarbatif » semble avoir été inventer pour cet album. Définitivement bloqué sur un mid tempo très fade, la musique ne dégage absolument aucune émotion et ne « décolle » jamais vraiment. Paradoxalement, le vide qui se dégage de cet album est tellement étouffant qu'il parvient a créer une ambiance malsaine.
Pour conclure, l'écoute de ce « Aaron »,loin d'être anecdotique, est véritablement désagréable.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut