CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DUSTED ANGEL
Earth Sick Mind [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 39.55 - Style : Stoner
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.myspace.com/mankindrecords
Contact groupe : http://www.myspace.com/dustedangelrocks
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 septembre 2010 - Chroniqueur : Chart
 

Vous aimez la musique des années 1970 façon BLACK SABBATH ? Vous aimez les sons de guitares un peu retro et les voix bien écorchées ? Aucun doute ce nouveau groupe devrait vous plaire. Je dis nouveau car ses débuts remontent à 2008 seulement. Autant dire que DUSTED ANGEL arrive tout juste sur la scène. Et pourtant, ces musiciens ne sont pas nés de la dernière pluie. Comme quoi, il n'y a pas d'age pour monter un bon groupe de gros rock.

Comme bien des groupes en cette période, DUSTED ANGEL a lui aussi décidé de suivre les traces de BLACK SABBATH en y apportant une touche personnelle. C'est toujours étonnant de se dire que la carrière de BLACK SABBATH a commencé il y a plus de 40 ans et qu'aujourd'hui encore, un nombre impressionnant de formations puisent leur inspiration dans cette période. Et c'est d'autant plus le cas au jour d'aujourd'hui avec cette déferlante de groupes américains constituant un revival du genre. Ce retour aux sources constitue une force nouvelle dans le metal sur laquelle il faudra dorénavant compter. Le seul problème qui se pose à la longue, est que l'identité personnelle en prend un peu un coup. DUSTED ANGEL n'échappe malheureusement pas à cette règle et a un peu de mal à se créer une identité singulière.

DUSTED ANGEL signe un album bien produit et fort agréable à l'écoute. Si le groupe ressemble à d'autres formations du moment, il a tout de même de très bons morceaux à proposer. "The Thorn" vous mettra incontestablement dans le bain. L'introduction en son claire est plutôt bien vue pour ouvrir ce morceau, mais aussi l'album. La suite du morceau est nettement plus énervée. "The Thorn" constitue une entrée en matière sûre en posant les bases du style du groupe. "Seeking The Dawn" est beaucoup plus ancré dans la tradition stoner. On notera la très forte présence de la basse et on s'attardera sur cette grosse rythmique qui ne peut que vous faire hocher la tête. Ce style de metal possède une véritable force. Il est évident que l'on est très vite pris par ces riffs très accrocheurs. "Tards On Shards" est un mélange de ces parties accrocheuses et de breaks de guitare et basse. Le tout est nettement plus haché ce qui a pour effet de sans cesse relancer la machine. "Scottstober" introduit des sonorités un peu plus travaillées avec quelques effets sur la guitares. Son introduction rappèle un peu le fameux "No Quarter" de LED ZEPPELIN avant de s'embarquer à nouveau dans des rythmiques plus soutenues tout en y revenant de temps à autre. C'est certainement le morceau avec un côté psychédélique plus développé. "Dogwhistle" est plutôt un écho de "Seeking The Dawn" et un retour à des riffs plus accrocheurs et plus rock n' roll.
Mais c'est sans doute "Pulverizer" qui obtient le plus de dynamisme. Le tempo est un peu plus rapide. Certaines parties plus lourdes bénéficient de fait elles aussi d'un peu plus d'énergie. Si vous n'êtes pas encore lassés par l'alternance des parties rapides et des parties lourdes, vous devriez vraiment appréciez l'énergie de ce morceau. "Earth Sick Mind" conclue cet album sans vraiment de grosse surprise. On reprend les formules qui marchent et qui font l'identité de cet opus sans vraiment proposer quelque chose de nouveau. Mais cela reste tout de même bon.

Sentiment mitigé quant à cet album, loin d'être déçu ou même envie d'être négatif, c'est juste que je trouve que le style commence sérieusement à tourner à rond. DUSTED ANGEL est intéressant mais il appartient à une vague de groupes beaucoup trop ancrés dans le passé. Il n'y a rien de bien nouveau dans tout cela même si cela reste très bien exécuté. Il faudra certainement attendre encore la suite de la vague pour savoir si ces groupes vont se détacher de leur maître pour y apporter une identité personnelle plus forte.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut