CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ANGELS AND ENEMIES
Gttkmplx [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 47.00 - Style : Death Mélo/Deathcore
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.myspace.com/aprltd
Contact groupe : http://www.myspace.com/angelsandenemies
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 12 septembre 2010 - Chroniqueur : Matai
 

Il semble que pour ce groupe allemand il n’existe que deux clans dans la vie : les anges et les ennemis. Deux clans où chacun d’entre nous trouverait sa place. Deux clans significatifs impossibles à choisir, seuls nos actes comptent. Deux clans révélateurs de la musique de ce jeune combo, l’un créateur de mélodies et l’autre, d’agressivité.
Voici donc le cocktail explosif d’Angels and Enemies…peu original me dira-t-on, le mélange de termes antagonistes étant de plus en plus de mise, mais le plus important, c’est lorsque le cocktail est bien fait ! Dès lors, pas de fadeur ou de manque de couleur, bienvenue aux sensations et aux douces harmonies.
Ici on ne fait pas dans la dentelle. Le groupe nous fait un mix suave entre death mélo et deathcore, les parties mélodiques côtoyant les parties les plus techniques. Proche des In Flames, Dark Tranquility côté death mélo et des autres Born of Osiris côté deathcore, le groupe oscille entre ces deux visages, avec aisance qui plus est. Les riffs sont drôlement efficaces, dynamiques et très incisifs d’une part, mais aussi très harmonieux quand il s’agit de créer une ambiance en particulier. Quand ce ne sont pas des saccades comme sur « Im Herzen den Bringer des Lichts », ce sont des riffs tout à fait classiques, bien death, mais la patte deathcore revient en avant à certains moments, « Augenblicke » étant un exemple parmi tant d’autre.
Côté voix, le chanteur semble se chercher afin de trouver le type de chant le plus approprié…Ainsi on notera l’alternance growl, scream, chant clair, murmures, donnant un résultat quelque peu intéressant. La technique de chant se veut donc imparable, et les effets garantis. Je pense d’ailleurs que c’est une des premières choses qu’on remarque le plus et qu’on a envie de féliciter : ce chant si dynamique, changeant de l’ordinaire, surtout dans ce domaine ci. Raison de plus pour appréhendé cet opus positivement.
Pour ce qui est des autres instruments, il est cependant dommage que la basse ne soit pas plus mise en avant. Elle est plutôt discrète et la lourdeur qu’elle aurait pu engendré ne se fait pas trop ressentir. Angels and Enemies a perdu une occasion d’ajouter une corde à son arc mais tout de même, je ne dis pas que la lourdeur manque à leurs compositions. Simplement que cette petite basse aurait pu renforcer ce sentiment là. Imaginez alors un titre tel que « Schall » avec plus de basse…déjà que ce morceau se veut assez sombre, alors avec de bonnes lignes bien mises en avant, ça aurait été sans aucun doute bien mieux…
Niveau batterie, on peut dire que le batteur n’est pas manchot. Le rythme est efficace et les lignes bien foutues. Martellements efficaces, double pédale entraînante…
A noter aussi l’apparition de quelques samples, donnant un tout petit côté électronique par moment, comme ce que peut faire In Flames par exemple.
Alors que la plupart sont bien bourrins et super dynamiques, « Ad Fontes » est LE morceau instrumental bien harmonieux et calme, terriblement envoutant. Alors que « Verloren » me fait véritablement penser à Born of Osiris au niveau des lignes de grattes, « Herbst », lui, a un énorme côté In Flames…
Malgré l’apparente jeunesse des musiciens, la musique se veut pour le moins mature et très subtile. Quelques linéarités, peut-être, mais beaucoup de qualité pour un groupe méconnu. En tout cas, cette signature chez Apollon Records leur ouvrira sans aucun doute des portes. Un bon album en somme, intéressant et loin d’être ennuyant qui plus est.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut