CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine COMA
Excess [ 2010 ]
CD (Durée : 72.39)
Style : Post/rock/metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.mystic.pl
Contact groupe : http://coma.art.pl http://www.myspace.com/comagroup
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 23 septembre 2010 - Chroniqueur : AVALON
 

La Pologne, encore la Pologne…N’y a-t-il que ce pays actuellement qui ait le vent en poupe ? Cette fois pas de death/black super technique et moderne, non, on passe dans la catégorie metal au sens très large, avec des accents rock/grunge et avec une grosse surprise avec cet « Excess », puisque le groupe a décidé sur ce troisième opus de chanter (enfin) en anglais, ce qui va considérablement changer la donne, croyez moi !

On met le Polonais aux oubliettes, et on tente la carte internationale pour percer hors de la patrie. Mission complètement réussie car si sur les anciens opus la musique était excellente, le chant était lui très laborieux à digérer et ne passait pas trop dans leur registre rock/metal. Chose réparée ici avec un album sublime, aux accents de Pearl jam par exemple. COMA signe un album « révelation » de très haute volée, avec des titres qui font mouche à chaque fois, et parfois dans des registres complètement différents. Dès le premier titre, Pearl jam est au coin de leur rue, avec un titre rock/grungy grandiose et très mélodieux, et il faut dire que la production sur cet opus est 100% réussie, avec un mixage parfait et une basse qui parfois prend le dessus, et qui donne une dimension très lourde et plombée sur certains morceaux. Le second titre, quand on monte le son, risque d’exploser vos enceintes tant la basse cogne fort. Le titre est catchy, énervé, du très bon rock/metal avec une pointe de « core » à la Korn.
Quel bonheur que ces 70 minutes !
Si la basse fait un travail magistral, le chant (en anglais donc) est également superbe, avec un chant clair (parfois rageur) de toute beauté, super mélodieux, admirez le « Poisonous plants » avec des rythmiques tranchantes en arrière plant, ou parfois des petits solis de guitare aériens…Difficile de décrire complètement cet univers puisque cela se vit, et l’émotion est à chaque fois au rendez-vous, sans pour autant tomber dans le pathos car le tout est solidement ficelé et mur pour être l’un des meilleurs groupes européen dans le style. Parfois proche d’un Tool, ou même parfois d’un Godspeed You! Black Emperor avec le titre « TBTR » où la guitare aérienne nous fait surélever du fauteuil.
En titre bonus, vous aurez deux titres, dont un qui casse complètement l’image du groupe avec un brulot de deux minutes, très punk/core et le fameux « fuck the police »(FTP). Etrange de voir ce titre si énervé et punk dans l’esprit sur cet opus, cela sera surement la seule fausse note, tandis que l’autre titre est plus dans la lignée de l’album, à savoir un post/rock/grunge où les guitares font toujours et subtilement leur travail mélodique en arrière plan.

Un titre à jeter (la pochette également), et onze autres qui relèvent du miracle ! Fans de Pearl jam et autres groupes qui mélangent le rock vitaminé et le metal mélodique, COMA sera la petite révélation de cette rentrée. Saluons le passage en anglais, l’excellente production, et le sens des compos qui ne laissera, j'en suis sur, personne insensible, ni indifférent. Un album de très grande classe….





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
COMA - Don’t Set Your Dogs On Me

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR