CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


JAMES LABRIE
Static impulse [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 50.45 - Style : Metalcore
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.insideout.de
Contact groupe : http://www.jameslabrie.com/ http://www.myspace.com/dreamtheaterjameslabrie
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 octobre 2010 - Chroniqueur : GOHR
 

Et si demain James Labrie, chanteur de l’illustre groupe de progressif DREAM THEATER faisait du Metalcore ? Cela paraît autant improbable que Mimi Mathy en championne de Basket, qu’à cela ne tienne, le père Labrie nous démontre qu’il a de la ressource.

Si nous employons le terme Metalcore pour désigner cet album, c’est bien parce que « Static impulse » se situe au croisement des nombreux styles qui constituent ce genre. Les guitares mélangent les influences Thrash et Heavy et sont soutenues par des claviers au son proche de SOILWORK. La section rythmique est particulièrement énervée et se situe régulièrement dans le registre Melodeath. Enfin, comme dans tout bon groupe de Metal moderne, la basse occupe une large place dans le spectre sonore, le groove en est palpable. En fait, le côté Heavy réside dans la voix de Labrie, qui soit dit en passant, ne nous offre pas une performance exceptionnelle mais correcte seulement. Labrie aurait pu nous surprendre en exécutant lui-même les parties de chant hurlés, mais il s’agit du batteur. Ainsi, avec ce « Static impulse », Labrie pourrait ouvrir pour IN FLAMES, CHILDREN OF BODOM ou DARK AGE sans que cela ne pose aucun souci. Les fans de DREAM THEATER s’inquièteront de savoir, par ailleurs si cet album comporte en son sein quelques relents progressifs. On leur répondra que d’une part le groupe est trop formaté pour pouvoir être qualifié de progressif (les chansons ont toutes des allures de single) et que d’autre part, le niveau technique est trop faible. Certes, l’exécution des musiciens est irréprochable, mais il n’y a vraiment aucune folie, même si nous devons admettre que les solos de guitare sont particulièrement bien ficelés. Finalement, « Static Impulse » est un album assez amusant. Nous voyons bien que James Labrie a voulu s’éloigner de DREAM THEATER mais qu’en même temps il n’a pas trop osé se mouiller. Certes, ce dernier fait un album qualifiable de Metalcore, mais il n’y a vraiment rien de singulier qui pourrait nous faire dire « ça c’est la griffe Labrie ».

« Static impulse » est donc un album propre… trop propre. L’écoute est agréable mais il n’y a en définitive aucune saveur. Si vous cherchez un groupe de Metalcore véloce passez votre chemin, si vous êtes tout simplement curieux d’entendre ce que Labrie a à vous proposer, écoutez.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut