CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PETER PAN SPEEDROCK
We Want Blood [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD - Durée : 33.52 - Style : speedrock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.peoplelikeyourecords.com/
Contact groupe : http://www.peterpanspeedrock.com/ http://www.myspace.com/peterpanspeedrock
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 06 octobre 2010 - Chroniqueur : Tchokalbass
 

Beaucoup disent pouvoir mourir tranquille puisqu'ils ont vu un Hellfest 2010 des plus éclectique. Il ne manquait qu'un groupe pour offrir une parade parfaite: Peter Pan Speedrock!

Formés à Eindhoven en 1997, mais stabilisés autour de Peter Van Elderen, Bart Nederhand et Bart Geevers, les PPSR, en 8 albums ont su installer leur nom dans les caves underground jusqu'aux festivals européens(genre Graspop...). Il arrive facilement qu'on me parle d'un groupe "à la Peter Pan Speedrock". Personnellement, j'ai bien souvent croisé ce nom et j'ai surtout eu des critiques positives de concerts. Et du coup l'album "Pursuit until capture" a passé pas mal de temps dans le mange-disque de mon char à Diesel. Je me disais à l'époque "Bonne recette!"

Mais quelle est donc la recette du speedrock de nos Peter Pan? Eh bien elle est très complexe pour un trio qui se veut rock'n'roll! Car quand on parle d'ecléctisme, en voilà trois experts!

En effet, derrière un look psycho, rock'n'roll, cambouis et grolsch bien fraîche, se cache un trio aux multiples influences tant culturelles que musicales:
Culturelles dans le style (psycho, bagnoles et pattes bien rasées) ce qui leur permet d'être une minorité active dans le label psychoteuton People Like You, qui possède en ses rang Mad Sin, Creepshow, Meteors...
Musicales dans le fait qu'ils alternent et mélangent parfaitement un rock'n'roll à la Nashville Pussy, avec une dose de Hardcore of New York à la Agnostic Front, en passant par du british punk à la Clash ou Rancid, le tout en format "je mets mon 33 en mode 45 tours et je me rapproche de mes collègues Zeke".

Pour ce dernier album sobrement intitulé "We want blood", on prend les mêmes et on recommence, mais en franchissant encore un palier. On commence donc pied au plancher et slogans simplissimes pendant quatre titres dont l'excellent "We want blood" qui ouvre le bal et le "Sofullashit" rondement mené. Une batterie binaire qui martèle, une basse (sûrement rickenbacker) avec une touche d'overdrive et une gratte bourrée de gimmicks et solis rock'n'roll. Trois et rien que trois, pas de mur de guitare, mais l'énergie brut! Ca donne donc du bon hardcore'n'roll.
Les 4 premières plages digérées, on passe par des choses plus lentes et on troque le bandana hardcore pour les pattes de rockeur (l'instru "Bakkenburg en est le bon exemple). La chanson "Crank up the everything!" cache même l'ombre de Deep Purple et Highway Star (j'espère pas être le seul à faire le rapprochement!!). On atteint même la crête avec "Too far gone"et son côté très british.

Pour conclure, PPRS jongle entre les styles sans jamais tomber dans la caricature car on entend juste et bien que ce sont eux qui jouent. Cet album est bien plus racé que le précédent avec moins de concession et plus de hargne.
On espère que les PPSR continueront à se faire plaisir et à naviguer entre les eaux du hardcore, punk, rock, psycho....bref, celles du Speedrock!
Finalement, le meilleur temoignage de leur état d'esprit doit être le festival Speedfest (http://www.speedfest.nl/2010/html/home.php?lang=nl )dont ils sont les fondateurs!!





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
PETER PAN SPEEDROCK - Spread eagle


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut