CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DYNABYTE
2KX [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 54.35 - Style : Industrial thrash metal
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.dynabyte.it http://www.myspace.com/dynabyte
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 octobre 2010 - Chroniqueur : AVALON
 

2010. Progrès technologique ? Evolution scientifique ? DyNAbyte va tenter de nous en souffler quelques mots avec leur nouvel album « 2KX » (abréviation de 2010 pour ceux qui ne suivent pas), avec pour rappel, un trio décapant : Cadaveria au chant (Cadaveria, Opera IX), John aux guitares et synthés (Cadaveria, Necrodeath…) et Lj Dusk à la basse et synthé. Vous aurez donc également saisi qu’il n’y a pas de batterie mais une programmation, mais vu que le thème est l’indus metal, tout ceci passera comme une lettre à la poste.

Alors que dire sur ce second opus qui a commencé le travail de composition en 2007 pour finir cette année, en autoproduction ? Coté visuel on est en plein dans l’indus et la modernité, coté production c’est un son assez cru et sec, bon mais pouvant faire encore mieux. Pour les protagonistes, Cadaveria passe comme à son habitude dans plusieurs registres vocaux parfois assez impressionnants, même si la technologie lui permet de pouvoir trafiquer sa voix par moments. Mais comptez sur une voix claire ou une voix possédée façon black metal, son aventure dans Opera IX aura laissé des traces. Et c’est surtout grâce à ses performances vocales que le groupe tient la route au passage. Les mélodies sont aussi à mettre du coté du bilan positif, avec des refrains très souvent mémorisables et entrainants. Les titres sont orientés indus-thrash-metal, avec des bidouillages électroniques ici où là pour rappeler le coté avant gardiste et moderne, pour ne pas dire futuriste. Mais il faut l’avouer, techniquement le tout est assez pauvre, hors mis le chant donc, reste une basse qui "claque" bien, certes, et des riffs guitares thrash en fond sonore, avec quelques solos ici ou là, dont des relents d’indus et de notes stridentes. Mais pas de prouesses, plus place à la froideur et au thrash moderne. Cet album est plus abouti néanmoins que le précédent qui apportait déjà de très belles choses et qui était peut-être plus mélodique, pour laisser place ici à plus de violence et de rage. Si vous aimez le son moderne, et de l’indus à la fois tribal et électronique, vous serez ravi.

Verdict ? Le groupe continue sans douce progression dans un style bien défini, entre mélodies accrocheuses et riffs tranchants indus/thrash. Pour ma part c’est avec grand bonheur que je retrouve cette formation italienne et cette voix unique et reconnaissable entre toutes. Merci Cadaveria, merci DyNAbyte…Espérons qu’ils puissent trouver un label digne de ce nom pour une meilleure production et une plus grande couverture promotionnelle…





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DyNAbyte - Promo 2002 DyNAbyte - extreme meNtAl pierciNg

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut