CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEMIURG
Signed By Evil [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 35.00 - Style : Black/Death
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.myspace.com/metalswamplabel
Contact groupe : http://www.demiurg.wz.cz
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 11 octobre 2010 - Chroniqueur : Matai
 

Demiurg, petit groupe Tchèque signé chez Metal Swamp Records, label tout aussi petit, sort cette année son deuxième album basiquement appelé « Signed By Evil », maléfique, sombre et terriblement agressif…
Doté d’une pochette rougeoyante où l’on aperçoit un œil, miroir d’une scène plutôt étrange, et reflet même de la musique en question, le maléfique opus que voici est un savoureux mélange de black et de death, détenant tout de même sa dose de mélodie mais aussi de technique.

Car ce qui frappe dès les premières écoutes de ce « Signed By Evil », hormis cette production moyenne mais plutôt caverneuse et antique, c’est cette technique à outrance au niveau des grattes. Quand je parle de guitares, je dis guitares et basse. Car outre avoir des riffings percutants, super bien maîtrisés, des solos qui tiennent parfaitement la route et des effets sonores bien vues et bien foutus, la basse est extrêmement bien audible. Pour le coup je ne me vois pas écouter du Demiurg sans avoir cette basse qui prédomine, sans avoir ces pincements de cordes, cette sensation de lourdeur et de noirceur, mais aussi de profondeur des compositions.
On remarquera aussi le mélange réussi des ambiances black avec l’agressivité impalpable du death. Ici pas de claviers, les guitares font l’affaire ainsi que la batterie : blast, double pédale, rythme effréné et bien dynamique, il est clair que l’on ne s’ennuie pas une seule seconde, même si sur le coup, ça laisse à désirer. Mais petit à petit l’oiseau fait son nid, et au fil de l’album, on se laisse bercer par ce sentiment de satisfaction et par cette sensation maléfique et quelque peu malsaine qui se dégage de l’opus.
Le chant bien crié et à tendance black est tout de fois un peu en deçà du reste des instruments. Trop linéaire et peu modulé, on se retrouve souvent avec le même timbre de voix, mais son effet criard colle toutefois parfaitement bien avec l’ambiance de l’album. Comme un cri de terreur face à la fameuse scène bizarre dont je parlais au début. Comme une façon irrépréhensible de pouvoir extérioriser cette ténébreuse envie de tout mater et brutaliser. La musique, aussi forte soit-elle, est vraiment un des plus gros vecteurs de sentiments et d’émotions qui soit.

Les titres sont de durée moyenne, à peu près quatre minutes, et sont pour le moins cohérents entre eux. Je n’en trouve pas qui n’ont pas leur place dans la tracklist, ils se suivent avec fluidité et on peine à décrocher une seule seconde. Le titre instrumental en milieu d’opus est un réel interlude, plutôt calme tout en détenant cette once d’agressivité qu’on retrouvera encore par la suite. Ici les rythmiques sont à l’honneur ainsi que la basse, qui une fois de plus, prouve qu’elle est la pièce maîtresse de ce « Signed By Evil ». « Alone » est totalement technique et me fait penser à une sorte de death technique à la In-Quest ou Obscura.

Que dire de plus si ce n’est que cet album est réussi et vraiment intéressant à écouter, en dépit du fait que musicalement parlant, ça ne soit pas très original. Mais tout de même, si vous êtes fan d’agressivité et de noirceur dans les ambiances et les riffs, « Signed By Evil » est totalement fait pour vous, si tant est que vous osiez vous perdre dans les méandres de cet ensemble terriblement maléfique.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut