CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DIMENTIANON
Collapse The Void [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 27.35 - Style : Black/Death Metal
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.dimentianon.com http://www.myspace.com/dimentianon
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 novembre 2010 - Chroniqueur :
 

Petite leçon d’histoire, Dimentianon a vu le jour en 2002. Huit années au cours des quelles 2 albums et quelques démos ont vu le jour. Donc si vous avez bien suivi « Collapse The Void » est la troisième réalisation du groupe. Donc si vous êtes branchés plutôt Metal Extrême, si vous cherchez à exploser vos tampons ou si bouger la tête dans tous les sens est votre hobbies préféré ceci vous concerne.

En lisant le style de l’album ci-dessus, vous devez normalement avoir votre petite idée sur ce qu’il vous cache. Vous deviez vous dire qu’il y aurait du son là dedans.
Et bien vous n’avez pas totalement tord, il va y avoir du son, et du lourd en plus. Seul petit hic, l’album n’arrive pas à faire les 30 min. On dira que c’est du concentré.
Bon, allez on commence, non je veux dire tenez vous bien a va secouer, on commence !
Le premier titre de l’album « Return » n’y va pas de main molle. Un vrai choc pour les non avertis. Un bon black comme beaucoup d’entre vous l’aiment : agressif, fort, intense, rapide… près de neuf minutes durant lesquelles les distos et les blasts font la loi. Bien sure ce n’est pas tout, rajoutez à cela quelques touches de clavier qui feront office de transitions pour les changements de rythmes et de tempo et qui donneront une petite touche glaciale à l’atmosphère et rappelleront celle des groupes nordiques si chère à nos oreilles.
Petite pause, juste le temps de passer au titre suivant « Breathe Deep » et là toujours cette même ambiance glaciale mais cette fois ci vue sous un autre angle. Le style est plutôt dirigé vers un death très classique surtout au tout début. On a gardé les guitares saturées, les riffs lourds mais on a perdu un peu au tempo. Le groupe a su compenser ça avec des riffs beaucoup plus travaillés, une basse beaucoup plus présente, quelques passages mélodiques et quelques touches black bien arrangées…Bref c’est pas totalement la même chose que le premier titre mais aussi bon musicalement et techniquement.
Et nous voilà arrivé au troisième titre. Vous allez me dire c’est la même chose, riffs lords, guitares……et bien non, ce titre c’est un peu la mi-temps de l’album. Encore plus ‘glacial’ que le premier titre « Fragmented Nostalgia » donne une touche mélancolique supplémentaire à l’album avec comme seul instrument le synthé. Une pause bien méritée après deux titres très accrocheurs.

Et on continue avec « The forgotten », première remarque, ça ralentit un peu là ! Cela ne veut pas dire que le titre est ennuyeux à en mourir, car les accélérations et les changements de rythmes ont encore une fois fait leurs effets mais la structure générale du titre vire vers Death garnit de touches un peu ‘doomy’ (pas trop quand même).
De retour à l’agressivité du Black dans cette fin d’album avec le dernier titre « All good Things End » même si une touche mélodique supplémentaire vient s’ajouter au tableau au milieu du titre et reste au premier plan masquant les variations rythmiques du titre.
Et oui c’est déjà la fin de l’album, 5 titres montrant une maitrise irréprochable des instruments et une synchronisation entre tous les membres.
Cependant, un travail beaucoup plus convaincant au niveau de la pochette sera le bienvenu. Je ne sais toujours pas ce que ces ‘formes’ signifient mais une chose est sure une pochette pareille est loin d’attirer de nouveaux fans au groupe.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut