CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FACEBREAKER
Infected [ 2010 ]
CD (Durée : 37.18)
Style : Death Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.cyclone-empire.com
Contact groupe : http://www.facebreaker.com http://www.myspace.com/facebreaker_mail
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 09 novembre 2010 - Chroniqueur : borgir62
 

Combien d’entre nous rêvent d’aller en Suède en pèlerinage pour comprendre comment un tel pays est capable de nous fournir autant de bons groupes chaque année ? On ne les compte plus mais les premiers à me venir à l’esprit sont principalement Hypocrisy, Marduk, Arch Enemy et In Flames. Mais à force de nous procurer autant de combos talentueux, on se retrouve forcément avec des groupes qui, bien que fort plaisants, finissent par nous décevoir.

FACEBREAKER fait indéniablement parti de cette seconde catégorie. En effet, les suédois nous arrivent avec leur troisième album, « Infected ». Produit par le très bon duo Tägtgren/Kjellgren et fort de 10 ans de carrière avec notamment des participations aux très réputés Party San et With Full Force, nous étions en droit de nous attendre à du haut niveau. Certes, tout ceci n’est qu’un élément sur un CV et ce n’est pas ça qui nous permet de juger du niveau de tel ou tel groupe. Laissons-nous donc emporter par les 11 pistes composant cet opus.
J’apporte toujours beaucoup d’importance aux 3-4 premiers morceaux composants un album, et ceci, les premières notes de « Creeping Flesh » laissaient envisager de bien belles choses. Loin s’en faut, dès que Roberth Karlsson pose sa voix, on comprend rapidement que Facebreaker est là pour nous donner du death pur, simple, dans la lignée de ce qui se fait depuis maintenant pas mal d’années. Mêlant plus ou moins adroitement les riffs bien lourds à une batterie brutale, on imagine assez facilement le public headbanguer à tout-va, notamment sur des morceaux comme « Reanimating The Dead» et «Waiting For The Pain ». Et avouons le, les growls de Roberth sont loin d’être mauvais, surtout quand vous avez un solo qui vient lui couper le sifflet comme sur « Torn To Shreds » et que vous l’entendez reprendre de plus belle, ça vous donne un des tout meilleurs morceaux de l’album.

La plus grande force de Facebreaker est reprise dans le nom du groupe, c'est-à-dire nous en mettre plein la tête, et si possible, le plus rapidement. Car soyons franc, dès que le morceau dépasse les 3 minutes, on tourne en rond et un manque d’inspiration ressort clairement des compositions, comme si le groupe ne savait pas comment clore la chanson. « Cannibalistic » en est le parfait exemple. Le groupe tente d’imposer une atmosphère pesante, mais on se retrouve à l’extrême limite du soporifique… Pas beaucoup d’originalité là dedans, on a une énorme impression de déjà-entendu, notamment avec des groupes comme Six Feet Under, mais surtout Grave. Si seulement on avait quelque chose de mieux… Mais non, c’est très largement en deçà des-dits groupes, seule la production est susceptible de rivaliser.

Finalement, que retenir de cette galette ? Il faut l’admettre, pas grand-chose d’original, juste un moyen simple et efficace de se rompre le cou en concert.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top