CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine HATE
Erebos [ 2010 ]
CD (Durée : 48.00)
Style : Death/Black
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.listenable.net/
Contact groupe : http://www.myspace.com/hatepoland
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 10 novembre 2010 - Chroniqueur : Matai
 

La Pologne…ses lacs, sa cuisine et…ses groupes de métal ! En effet, il est clair que ce pays si méconnu pour certains, bien qu’Européen, soit un véritable nid de groupes tous aussi talentueux les uns que les autres, surtout en matière de black, de death ou même, de death/black, à l’instar de Behemoth, Naumachia, Thy Disease, Crionics, et en l’occurrence, Hate. Un nom synonymant bien évidemment une haine incommensurable, révélatrice d’une musique agressive et destructrice, mais pourtant teintée de mélodies subtiles et bien entendue prenantes.

Hate fête cette année ses vingt ans de carrière et un panel d’albums tous aussi intéressants les uns que les autres, véritables fusion des ambiances black et de la brutalité du death. Ce groupe ne rigole pas et nous offre, à chacun de ses méfaits, du lourd et encore du lourd. Et on sent, dans une bonne partie de leurs morceaux, l’influence polonaise, reconnaissable parmi tant d’autre, influences retrouvée sans problème dans des formations telles que Crionics ou Behemoth, Hate et ces dits groupes semblant effectuer le même trajet en matière de compos. Difficile donc de les distinguer…

Mais Hate avec leur nouvel opus « Erebos » signe actuellement une œuvre death/black assez personnelle, bien que certains passages puissent faire penser aisément à du Behemoth (comme l’intro, qui me fait penser au premier titre d’ouverture de « Demigod », avec des relents orientaux à la guitare). Mais la suite se veut totalement bourrine et impeccable, ça blast sec et on ne rechigne pas. Les membres sont efficaces, le chanteur dote les titres d’un timbre de voix assez grave et tranchant, et assez percutant tandis que le guitariste nous propose toute une palette de riffs et d’harmonies, à la manière de « Quintessence of Higher Suffering » ou « Lux Aeterna ». Mention spéciale aussi pour le batteur, qui fait un travail excellent avec son instrument, variant les plaisirs un max et apportant pas mal de technique au sein des morceaux.

Le côté alambiqué des chansons est d’autant plus mis en avant par des samples industriels qu’on retrouve dans l’album dans sa totalité. Pas omniprésent pour autant, ce ne sont juste que des effets sonores, renforçant les passages blacks et apportant un côté plus sombre et malsain. Un vrai régal.

Une véritable tuerie que tout amateur de death black, polonais de surcroit, se doit de posséder. Hate fait honneur à la règle et à son pays, mais aussi au style pratiqué, peut-être courant dans cette partie de l’Europe, mais bien faite et maîtrisée. A écouter.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
HATE - Morphosis HATE - Solarflesh HATE - Crusade : Zero

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR