CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine EIGHT OF SPADES
Driven by hate [ 2010 ]
CD (Durée : 32.04)
Style : Punk hardcore
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.pervade-productions.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/eightofspades
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 17 novembre 2010 - Chroniqueur : Tchokalbass
 

Eight of spades est un groupe de Pontoise qui sévit depuis 2004. Il est à l'origine, formé de membres de différents groupes parisiens (dont 2 de Chépa?, très bon groupe de hardcore chanté en français à la croisée de Parabellum et Lofofora). Après une petite démo de 3 titres en 2004, un album en 2006 (« look in my eyes »), le groupe sort « driven by hate » avec une nouvelle session rythmique depuis 2007.

Cet album est le fruit d'un long travail, ça se sent. Un travail bien fait, par des gars qui ont bourlingué de cave en cave et qu'y ont du faire pogoter pas mal de chiens de punks! D'ailleurs je trouve dommage qu'ils ne revendiquent pas plus leur héritage alternatif français dans leur musique. Un peu de chauvinisme ne fait pas de mal quand même! Car même si on se plait à vite rapprocher Eight of spades à Motorhead (rien que par le nom mais pas seulement!) ou Peter pan speedrock, ce serait vite oublier que ce groupe est avant tout un groupe français (et oui!). Et c'est ce qui est intéressant chez eux! Car je trouve que leur musique sent bon le métissage. On passe allègrement d'une première plage presque heavy 80 à un second morceaux clairement punk dans sa composition. Au départ, la batterie est d'ailleurs assez déroutante avec sa double grosse caisse très présente voire même trop. Puis on finit par s'installer dans ce maelström plus qu'homogène.

Alors finalement, pourquoi parler d'un heritage alternatif français? Car Eight of spades sonne cru, sans démonstration pompeuse, avec des guitares simplissimes qui contiennent des mélodies et pas seulement des solos, un chant aux accents pourris, calqué sur elles par moments et une basse faite de walkings bien placés, certes entendus plein de fois, mais perdus de vue depuis quelques années.

Tout ce qui est écrit dans cet article est symbolisé par le titre « High speed rock n roll » véritable hymne tubesque qui m'a tout simplement fait pensé à Mass Murderers, groupe rennais des années 90.

Pour conclure plutôt que de revendiquer toujours les même influences internationales, on peut aussi quelques fois rendre hommage à nos anciens et à tout ce qu'ils ont laissé? Car Eight of spades descend tout autant de Mothorhead que des Sheriff, NCA, Parabellum, OTH, des premiers Tagada Jones de Doberman et de tout ce qui fait le catalogue de la maison de disque Mass production.
Et c'est ce qui fait que cet album est bon!





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top