CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CAULDRON
Burning Fortune [ 2011 ]
CD (Durée : 38.20)
Style : Heavy Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.earache.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/cauldron
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 22 novembre 2010 - Chroniqueur : Black.Roger
 

Depuis quelque temps, en certain « revival » du heavy métal des 80’s se fait jour notamment en Amérique du Nord. Dans cette mouvance, un jeune trio de Toronto, Canada, essaye depuis peu de renouveler le style, le dépoussiérer, bref essaye de revivre les débuts du style.
Ce combo se nomme CAULDRON et s’est formé il y a seulement quatre ans. Les jeunes loups Canadiens semblent pressés d’en découdre et sortent rapidement un Ep 5 titres « Into the Cauldron » en 2007, un premier album « Chained To The Nite » en 2009, avec une pochette quelque peu « racoleuse », et puis voici un second opus « Burning Fortune » qui pointe le bout de son nez pour une sortie en Février 2011.

Comme dans le précédent album, les musiciens nous servent le même plat de heavy-metal classique avec en panaché des titres bien « speed » et des compositions plus calmes pour faire la part belle aux aventures guitaristiques de « branleur de manche ».
Durant une quarantaine de minutes on essaie d’ingurgiter ce heavy relativement bien interprété mais sans saveur particulière avec mélodies et riffs faciles, soli convenus entendus mille fois. Selon les morceaux, une seconde guitare serait la bienvenue pour rehausser le tout et se mettre un peu au niveau des anciens groupes fondateurs tels JUDAS PRIEST, IRON MAIDEN ou HELLOWEEN dont on ressent les influences bien marquées durant neuf titres. Et puis, il y a cette voix assez juvénile qui fait penser à un chanteur débutant parfois dans des changements de registres sans surprise.
Tout se révèle au fil de l’écoute bien plat, sans saveur ni accroche, même en faisant du neuf avec du vieux, certains jeunes groupes se révèlent moins fades. C’est comme le gars qui tombe d’un gratte-ciel et qui, en passant devant chaque étage, se dit « jusqu’ici ça va »… mais en fait rien ne se passe et la chute est inévitable à la fin de l’écoute de cette galette qui m’a paru bien moyenne. Même l’artwork de couverture me semble hors-propos et assez déroutant.

Alors, chers heavy métalleux, rassurez-vous la N.W.O.B.H.M. n’est pas de retour, il en faudra bien plus pour vous émouvoir. Car ici tout respire un peu trop le mauvais copier/coller et le métal de supermarché.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR