last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine DIE KRUPPS - Als waren wir fur immer [ 2010 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
MCD (38.54) | Electro
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.spv.de
Contact groupe http://www.diekrupps.de/ http://www.myspace.com/diekrupps
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 27 novembre 2010
Chroniqueur : Chart

DIE KRUPPS est de retour en studio. Ce n’est pas rien pour ce groupe qui fête ses 30 ans d’existence. Sa dernière sortie notable datait de 2008 et consistait en la reprise de vieux albums ré enregistrés « I Re-release » et « Volle Kraft Voraus! Re-release ». Si vous cherchez le véritable dernier album de DIE KRUPPS, il faut remonter à 1997 et son « Paradise Now ». Le groupe est plutôt devenu rare en nouvelles compositions et ce sont plutôt les remixes et les compilations qui font son actualité. Dommage, malgré son âge avancé, cette formation n’a rien perdu de sa fraîcheur et de sa créativité comme en témoigne ce nouvel EP.

Une production électro est très souvent synonyme de qualité en termes de production. Cette règle est parfaitement appliquée sur ce « Als waren wir fur immer ». Le son est impeccable. Si le tout semble très électronique, DIE KRUPPS utilise pourtant des instruments traditionnels mélangés avec des outils plus classiques de la musique électronique. C’est d’ailleurs ce qui lui a valu d’être classé dans les groupes industriel.

Cet EP est composé de cinq titres et de trois remixes. Certains morceaux apparaissent donc deux fois dans des versions différentes. C’est parfois réussi, parfois dispensable. Tout dépend de la version que vous préférez. En même temps, remixer de la musique déjà électronique peut approfondir le concept d’un titre. Dans ce cas, pourquoi ne pas avoir d’emblé proposé une version déjà poussée du titre en question ? C’est tout un débat. « Beyond », le premier titre de l’album apparaît donc sous ces deux versions. Ce titre dans sa version originale contient un fort accent new wave qui semble éloigner le groupe de ses aspects les plus industriels. Sa version remixée est encore plus soft que la première. On a quasiment l’impression d’écouter un tire de OOMPH !!! C’est plutôt une version remixée intéressante. « The Chameleon Man » est nettement plus marqué par l’industriel. Il est intéressant de noter à quel point DIE KRUPPS est ancré dans les années 80 avec ce style de morceau, cette façon de chanter, ce timbre de voix… Les fans de cold wave, new wave et compagnie devraient apprécier. La version remixée de ce morceau ne présente pas un intérêt majeur. L’utilisation massive de synthétiseurs casse un peu l’esprit du morceau. Tant qu’à faire, on aurait préféré quelque chose d’un peu plus puissant. « Die Macht » explore un peu plus la noirceur du groupe. C’est certainement comme cela qu’on le préfère l’écouter, avec plus de puissance, de martialité et des guitares plus marquées. « Dr Mabuse » est un autre titre qui s’inscrit dans une mouvance new wave très dance floor. C’est un titre plutôt réussi mais cette fois, sa version remixée s’avère quasiment inutile… Dommage, il y aurait eu à faire car ce morceau est vraiment entrainant. « Als waren wir fur immer » qui donne le titre à cet EP est plus proche d’un titre comme « Die Macht ». C’est encore une fois les meilleurs aspects de DIE KRUPPS qui sont, à notre goût, mis en avant. C’est aussi ce qui constitue le mieux l’identité du groupe même si la martialité du genre a depuis été reprise dans bon nombre de compositions avec d’autres artistes.

Cerise sur la gâteau ou simple frustration pour les fans de DIE KRUPPS ? Il est vrai que le groupe tarde à revenir avec un véritable album. Peut-être qu’après tout le groupe préfère expérimenter plutôt que de se lancer dans une grosse production. C’est certes assez intéressant mais tout de même un peu frustrant par le manque de ligne directrice forte. On aimerait tellement un album puissant et novateur, comme par le passé plutôt que de se contenter de ces quelques miettes…



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
DIE KRUPPS - Too Much History DIE KRUPPS - The Machinists of Joy

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
NASTY [Notre Dame d'Oé - 37] > 12-07-2019
NASTY [37] 12-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sabrina
Sabrina (46)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours