CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine KATRA
Out Of The Ashes [ 2010 ]
CD (Durée : 44.33)
Style : Heavy Metal Symphonique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.napalmrecords.com
Contact groupe : http://www.katra.fi http://www.myspace.com/katramusic
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 29 novembre 2010 - Chroniqueur : Bodomania
 

Les groupes de Metal à chanteuse pullulent depuis quelques années. Si la découverte d'une nouvelle formation du genre est devenue chose courante, la charmante demoiselle... enfin, la pochette de ce nouvel album aura au moins eu le mérite d'attirer votre attention. (Bien sûr que si!) Au concours de celle qui aura le plus bel organe, je vous présente aujourd'hui: Katra Solopuro. La créatrice de ce projet qui, tant au niveau musical que visuel, donne de sa personne sur ce nouvel album intitulé "Out Of The Ashes".
Entourée par quelques musiciens depuis 2005 et après deux albums et un port de drapeau finlandais à l'Eurovision de 2007, la chanteuse nous propose à présent, un nouvel opus chanté en Anglais. Alors, c'est peut-être un détail pour vous, mais pour l'exportation ça veut dire beaucoup.

Leur précédent album "Beast Within" sortait en 2008 chez Napalm Records. Cette année, ce même label leur donne à nouveau l'occasion d'arriver jusqu'à nous. Profitons-en et vérifions immédiatement le contenu de cette ode au Metal symphonique, d'inspiration orientale, venue de Scandinavie. Et oui, tout ça à la fois...

Les wah-wah de "Delirium" nous ouvrent les portes. Un démarrage heavy porté par un refrain accrocheur, grandement aidé par des riffs et un solo mélodiques. Un premier titre frais et entraînant qui aurait fait un single parfait, mais le véritable single arrive justement... "One Wish Away". Sous ses airs folk, cette deuxième piste "easy-listening" se révèle tout aussi agréable à l'écoute. La voix fragile, tout en douceur de Katra s'accorde parfaitement à l'atmosphère pure et lointaine dégagée par les quelques notes au piano et les lignes de guitare hivernales. A écouter près du feu.
L'aspect symphonique est également présent dans les compositions, les parties de clavier lancinantes d'"If There Is No Tomorrow" nous y amènent justement. Seulement, malgré des lignes vocales variées, ce morceau ne décolle pas et la lassitude se fait déjà sentir. En dépit d'un démarrage plutôt réussi, le manque d'énergie et une certaine linéarité prennent le dessus pour en devenir les gros points faibles de cet album.
Lorsqu’un regain d'intérêt surgit, nous retombons aussitôt. Heureusement pas de très haut. Les refrains efficaces et les bonnes mélodies qui en ressortent sont suivis de près par de longs passages d'une platitude déconcertante.
Difficile donc de se prononcer à la première écoute, cherchant désespérément la véritable cause du problème... Le manque d'originalité et d'inspiration? Le côté pop aseptisé? Le chant de Katra, juste, mais souvent sans saveur, sans prise de risque? Le manque de dynamisme ou une structure de composition qui répète inlassablement le même schéma?
Jolies, intimistes, mais manquant aussi cruellement de puissance, les ballades folk "Envy" et "The End Of The Scene" n'auront pas de réel impact. Tout comme le titre éponyme ou l'ultime piste "Hide And Seek" qui s'avèrent tout sauf marquants.
Pourtant, la production est impeccable et certaines pistes accordent aussi de bons moments, "Vendetta" et "Mirror" en tête. Les passages heavy/death mélodiques aux relents orientaux d'"Anthem" font également leur petit effet. Mais, il y a toujours un mais...

Agréable mais très classique. Avec une bonne production, une bonne exécution de jeu, mais sans grande puissance ou réelle accroche. Frais, mélodique, mais terriblement fade. En dehors de quelques compositions sympathiques dans le genre au potentiel tubesque, cet album s'écoute aussi facilement qu'il s'oublie. Le groupe ne laisse aucune place aux prises de risque, à vouloir plaire au plus grand nombre, le résultat souffre d'un manque de personnalité et d'intérêt. KATRA ne viendra surement pas se démarquer avec "Out Of The Ashes". L'absence totale d’originalité et d'énergie qui leur fait tant défaut aujourd'hui sera, espérons-le, remplacée par une prochaine sortie beaucoup plus inspirée et marquante... Attendons la suite...





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
KATRA - Beast Within

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR