CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


LES FRAGMENTS DE LA NUIT
Demain, c’était hier [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 50.06 - Style : Expérimental/atmosphérique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.equilibriummusic.com
Contact groupe : http://www.lesfragmentsdelanuit.com/ http://www.myspace.com/lesfragmentsdelanuit
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 décembre 2010 - Chroniqueur : GOHR
 

Après un premier album qui était déjà très abouti pour le style pratiqué, LES FRAGMENTS DE LA NUIT sont de retours avec un nouvel opus toujours aussi surprenant. Au croisement du classique, du contemporain et de la musique de film, il semblerait que la formation se soit donnée cette fois-ci pour objectif de rendre compte d’une émotion particulière à chaque chanson.

« Demain c’était hier » est un album d’une grande et rare efficacité. Les amateurs de Métal et de Rock que nous sommes tous sur ce webzine, pour peu qu’ils soient un peu curieux et qu’ils acceptent de prêter une oreille attentive à la formation, seront indéniablement séduits par son charme. Certains y apprécieront d’ailleurs quelques réminiscences gothiques. Tout d’abord, le classique que nous abordons ici n’est pas le classique pompeux du XVII ème siècle. Au contraire si nous devions faire une comparaison, nous serions bien plus proche d’un moderne Eric Satie. LES FRAGMENTS DE LA NUIT est composé de trois violons, d’un violoncelle et d’un piano (extrêmement relégué à sa fonction rythmique), ce qui est toutefois assez peu, d’où ce côté intimiste très agréable. D’ailleurs, le fait que les musiciens soient peu nombreux offre la possibilité à chaque instrument de s’exprimer parfaitement. Ne vous attendez pas pour autant à des morceaux de bravoure ou à des moments de grande virtuosité, puisque l’objectif, semble-t-il, est plutôt de donner un rendu à un niveau émotionnel. Pour ce faire la formation développe à travers douze morceaux une variété de thèmes toujours très beaux et bien agencés, tantôt mélancoliques, tantôt aériens et surtout desservis par une production organique et précise. Le travail sur l’harmonie est de qualité et une forme de tension dramatique est toujours présente à travers les titres d’où ce côté profondément cinématographique de leur musique. Difficile de ne pas penser à certains grands chef d’oeuvres du cinéma d’horreur à l’écoute de « Des restes vivaces » ou de « Marche nocturne » et de ses choeurs et superbes dissonances.
« Demain, c’était hier » est indéniablement une œuvre hantée par le mystère. Un sentiment profond l’habite et se transmet avec facilité à l’auditeur. Classique et pourtant sans hermétisme LES FRAGMENTS DE LA NUIT font avec cet opus un véritables coups de maître. Un album d’une grande classe.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
LES FRAGMENTS DE LA NUIT - Musique du crépuscule


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut