last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine KAOS KREW - Global Fobia [ 2010 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (40.00) | Metal Industriel
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label
Contact groupe http://www.kaoskrewmusic.com/ http://www.myspace.com/kaoskrewmusic
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 04 décembre 2010
Chroniqueur : Matai

Un matin une petite fille fait de la balançoire. Elle se balance, se balance encore, jusqu’à n’en plus pouvoir. Le ciel est pourtant sombre mais la petite fille ne semble pas le craindre, au contraire, elle continue de se balancer, comme si elle n’avait que ça à faire, comme si c’était sa dernière raison de vivre. Mais à mesure qu’elle se balance, la petite fille fixe inlassablement cette étendue obscure et vide, désertique et stérile, plane, immense, dénuée de toute vie et de toute émotion. La petite fille semble anesthésiée et la vue de ce monde si chaotique ne lui fait presque ni chaud ni froid. Pourtant ce qui se passe face à elle est le reflet même des craintes et phobies humaines : se retrouver seul à jamais, perdu, dans un endroit inquiétant.

Ce « petit » passage peut vous paraître étrange et source d’énigmes, mais si vous avez bien fait attention, il n’est que la description pure et simple de la pochette de l’album « Global Fobia » du groupe Kaos Krew. Ce combo finlandais met donc ce thème en relief, cette phobie que j’ai précédemment évoquée à travers cette description et l’image de la petite fille. Une phobie bien évidemment présente à travers le monde et les cultures.
« Global Fobia » est le troisième opus de ce groupe atypique officiant dans un metal industriel classique mais efficace. Kaos Krew ne renouvelle pas le genre mais nous offre pourtant des morceaux de qualité. Les riffs sont puissants, parfois thrashisant et énergiques, et me font penser au style de riffs employés par le trio de Scorngrain. Ceci dit, malgré ces riffs, véritables bâtisseurs des titres et créateurs de mélodies, les éléments industriels sont aussi de la partie, bien que discrets sur certaines parties de l’album. Les claviers et les samples enfoncent l’auditeur dans un univers plus ou moins électronique et effrayant, surtout quand quelques sonorités bien bizarres pointent le bout de leur nez. Mais les bruitages sont pour le coup peu originaux et heureusement que certains assez déshumanisés et mécaniques sont là pour remonter le niveau (« Tinnitus »).
On n’entend malheureusement que très peu les vocaux, présents sur quelques morceaux ou parties de morceaux. Ainsi on peut les trouver très « classique » eux aussi (décidément, je pense que ce terme est le terme idéal pour caractériser cet album), mais aussi synthétiques.
Nouveau point négatif, « Lullaby », ballade assez niaise à la gratte acoustique, ennuyante, fonctionnant comme un interlude, certes, mais loin d’avoir un charme qui aurait pu lui être propre.

Malgré ces quelques éléments peu originaux, pouvant nous empêcher d’approfondir l’écoute de cet opus, Kaos Krew tente tout de même de nous montrer un talent particulier en matière de morceaux instrumentaux. L’imbrication de tous les instruments entre eux lors de ces titres ci est assez remarquable, d’autant plus que le tout se veut être d’une veine progressive. Des structures alambiquées, changeant régulièrement et projetant l’auditeur dans un ensemble opaque et déroutant. Les solos des guitares sont assez réussis et heavy. Les ambiances aux claviers peuvent être sombres et froids, et apparaissent comme les prémices d’un futur en décadence (« Disorder »).
« Arabian Shake », quant à lui, est doté d’une mélodie principale assez arabisante (d’où le titre), propulsant l’auditeur en orient et confirmant le fait que la peur évoquée dans l’introduction se propage partout dans le monde.
De tels morceaux, aussi dynamiques, vifs et parfois barrés, peuvent ainsi faire penser à des groupes comme Vergeltung.

Même si la petite fille n’est pas le personnage idéal pour attraire les auditeurs et surtout les fans de métal industriel, la musique vaut tout de même le coup qu’on se penche dessus. Classique, peu originale, peut-être, Kaos Krew mise sur les titres instrumentaux et sur la technique de ses guitares. L’album, doté d’une très bonne production, est tout de même court et il est dommage que certaines pistes se terminent avec une descente progressive du son (ça a tendance à me faire croire que le combo n’est pas fichu de terminer ses morceaux comme il se doit…). A découvrir donc pour les intéressés du genre …



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
KAOS KREW - Corruption rules this world

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
LEYMFEST 7 [LEYMENT - 01] > 31-08-2019
LEYMFEST 7 [01] 31-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours