CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SCHACHT
Abwärts [ 2010 ]
CD (Durée : 45.12)
Style : Metal indus/electro
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.myspace.com/schachtmusik
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 17 décembre 2010 - Chroniqueur : AVALON
 

On remonte des mines allemandes avec Schacht, trio de dangereux mineurs qui sortent après plusieurs concerts prometteurs et une démo, leur toute première galette de charbon ardant « Abwärts », sur leur propre label SCHACHTMATT. Pochette illustrant parfaitement le dur labeur des mineurs, et il faudra compter sur un opus tout aussi dur et profond, avec une production carrément excellente au passage.

Alors un groupe allemand faisant de l’electro/indus/metal doit-il obligatoirement faire penser aux mentors de Rammstein ? Indéniablement oui, du moins ici c’est assez flagrant. Néanmoins le monde est assez vaste pour satisfaire tout le monde, et les fans de Rammstein pourront donc également se réjouir d’une telle sortie, qui n’a absolument rien à envier aux sus-cités. Dès le titre « Abwärts », on plonge dans les abimes terrestres avec des sonorités très electro en arrière plan, avec d’imposantes rythmiques thrash en première couche. Le chant clair en allemand, les guitares saturées thrashy, des rythmes assez abrupts pour ne pas dire martiaux, voilà une entrée en matière forte et le groupe n’a apparemment pas peur des comparaisons, assumant pleinement leur style. Le meilleur titre sera surement du coté de chez « Tanz », toujours avec ce coté thrash indus, mais avec un chant clair et parfois dark/death qui renforce le coté bestial. Mélodies imparables, force de frappe impressionnante, décidément l’entrée en matière est jouissive. Vous aurez droit sur d’autres titres des ambiances légèrement plus « horrifiques » lorgnant vers le dark/black metal à la Morgul, et d’autres carrément plus electro/symphonique avec de jolis chœurs sur les refrains. Parfois le tempo s’accélère, parfois des breaks laissent place à de beaux espaces avec des mélodies claires, bref, cet album sera plutôt varié. Dommage cependant que les guitares soient assez pauvres, car les grands renforts de riffs thrash pour masquer le coté technique inexistant fera légèrement défaut sur la durée. Seul le tout dernier titre sera une compo zen, apaisante, relaxante, comme si pendant 11 titres les trois mineurs œuvraient à leur pénible tache au fond de la terre, et qu’au final, ils remontaient en surface, plus légers, plus apaisés.

Les amateurs de Rammstein, rappliquez en vitesse. Les déçus des derniers Rammstein également ! Ce groupe emboite le pas de façon assez impeccable, et même si quelques lacunes se font sentir coté technique, comptez sur un bon album rempli de testostérone et de passion, pourvu que ca dure !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top