CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


INTRONAUT
Valley Of Smoke [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 49.37 - Style : Metal Progressif Experimental
Informations :
Interview :
Contact label : Http://www.centurymedia.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/intronaut
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 02 janvier 2011 - Chroniqueur : Hades
 

L'école Metal américaine a déjà fait ses preuves en donnant naissance à plusieurs leaders du Metal dans le monde et on en a vu de toutes les couleurs : Progressif, Hardcore, Heavy...
Bref, si je vous parle de ça c'est parce que notre groupe nous vient directement des States et plus exactement de Californie. Vous pouvez donc déjà commencer à vous mettre dans la tète les sonorités qu'il pourrait intégrer dans cet opus.

Parlons un peu du groupe, comment il s'appelle déjà?! Ah oui Intronaut, et comme je vous disais donc ils nous viennent de Californie avec un "Valley Of Smoke" qui, annoncé sous le signe d'un Metal plutôt progressif et avec une pochette assez originale, devient de plus en plus alléchant. Donc plus de temps à perdre, faudra voir au plus vite ce que ça donne tout ça.
Et comme début logique, j'ai choisi la première piste de l'album. Et comme premier conseil, je vois dirais si vous êtes du genre à vouloir entrer directement dans le vif du sujet et que vous détestez la recherche musicale alors zapper tout de suite.

Bon je vois que pas mal de monde s'est déjà enfui, dommage pour eux, mais continuons quand même. Un premier titre "Elegy" assez lourd grâce notamment à des guitares accordées trop basses, un jeu de batterie concentré plutôt sur les toms médium et basse et une entrée plutôt fracassante en fausse voix va nous mettre dans le bain pour le reste de l'album. Certes le côté expérimental n'est pas encore au rendez-vous ,mais on a déjà un petit avant gout avec des riffs un peu complexe, une structure du titre bien travaillée et des variations rythmiques bien calculés.Le seul hic et pas des moindres, lorsque le chant entre en jeu on a toujours l'impression que quelque chose ne tourne pas rond, un "arrière gout" pas très agréable qui nous pousse à passer directement au titre suivant. Et là j'ai choisi pour vous, "Below". Pas assez bon comme choix me diront ceux qui ont écouté l'album. On n'est pas sorti de l'auberge, quasi identique à "Elegy" avec néanmoins des percussions un peu plus mises en avant, tant mieux d'ailleurs, car à écouter le son répétitif des guitares on commence à se demander si le titre va durer encore longtemps comme ça. Pour ne pas me répéter, je vais dire que je suis passé d'une déception à une autre : "Core Relations", "Above", "Sunderance" ne rajoutent pas grand-chose.
Et portant la recherche musicale est au rendez-vous, une recherche bien avancée (un peu trop même parfois) car on sent que le groupe voulait mettre chaque note à sa place, chaque variation en son temps histoire d'avoir un air plus original. Mais à mon avis tout cela manquait un peu d'intelligence car une petite touche de simplicité aurait bien fait son effet sur plus d'un titre. Certes un coté atmosphérique a donné une nouvelle dimension à des titres comme "sunderance" ou "Valley Of Smoke" qui hausse un peu le niveau de tout l'album mais n'arrivent pas à effacer la déception des titres précédents.
Pour résumer, un album qui n'est pas vraiment à la hauteur musicalement même si un niveau technique assez soutenu a été démontré, une petite touche de simplicité aurait bien trouvé sa place dans plus d'un titre.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut