CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MONGO NINJA
Nocturnal Neanderthals [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 37.46 - Style : Thrash/Heavy Metal/Punk
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.myspace.com/indierecordings
Contact groupe : http://www.myspace.com/mongoninja
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 janvier 2011 - Chroniqueur : AVALON
 

Mongo ninja, c’est un peu la farce du dindon, ou pour certains le dindon de la farce. Imaginez un groupe de vieux loubards de la scène nordique (dont le batteur Faust, ex-Emperor, Thorns, etc) qui se lancent en 2009 dans un groupe de franche déconnade, du moins coté texte. Car coté musique, cela ne rigole pas trop. Parfois proches d’un Rancid, parfois proche d’un Impaled nazarene période « Absence of War Does Not Mean Peace », on navigue en pleine tourmente punk/thrash metal, avec excusez du peu, deux albums en seulement un an ! Alors que vaut leur troisième opus ?

On sent justement cette facilitée à composer des titres percutants et aboutis, car les vieux loubards ont plus d’un tour dans leur salle de répète. Et cet album sera surement l’album à vous procurer d’urgence, du moins pour ceux qui aiment le punk metal, mélangé à des influences thrash & heavy. Parfois très lourd et pachydermique avec des riffs thrash d’antan, souvent punk et rapide, toujours mélodique, le combo nous ballade dans leur univers débridé avec des titres comme « Piss pinata », ou « The Bible And The Beatles ». Le chant est juste assez rageur et écorché pour que le tout soit crédible, mais reste tout de même relativement clair pour que les mélodies passent mieux dans les refrains. L’ensemble de la production est bonne pour le style proposé, et même si le contenu est loin des prestations de virtuoses techniquement, cela tient la route, on s'éloigne parfois avec le coté brut et primaire du punk basique. Le titre le plus mélodieux restera le bon « A slow death », avec un refrain imparable, mais que l’on a déjà eu l’impression d’avoir déjà entendu, un classique de metal nordique.

Alors oui, le groupe n’a pas inventé l’eau chaude, mais propose néanmoins un produit de qualité, entre urgence et imbécilité, recherche musicale et maitrise des mélodies. En espérant qu’il trouve un public entre le metal et le punk, le plus dur reste à faire…




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MONGO NINJA - No cunt for old man


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut