CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


YNGWIE MALMSTEEN
Relentless [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 65.15 - Style : Metal heavy/Shred
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.risingforcerecords.com
Contact groupe : http://www.yngwiemalmsteen.com http://www.myspace.com/yngwiemalmsteen
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 janvier 2011 - Chroniqueur : AVALON
 

Lars Johann Yngwie Lannerback est de retour, avec son 17eme album (sans compter live et autres friandises) ! Dire que ce suédois et virtuose de la guitare a commencé son périple en 1978, on avait tendance à l’oublier. Et il revient avec le second album qui renferme le chanteur Tim »Ripper »Owens, ex-Judas priest et Iced earth.

« Relentless » serait donc la suite légitime de « Perpetual Flame » avec d’ailleurs et pour anecdote quatre titres qui ont été composés en 2008 et qui n’ont pu rentrer dans l’opus précédant et que l’on retrouve ici, à savoir : Critical Mass, Enemy Within, Tide Of Desire et Blinded. Ce dernier titre est d’ailleurs surement le titre le plus heavy speed du nouvel album, avec un Tim qui pousse sa voix façon Rob Halford, par contre, et c’est la petite critique de l’opus, on ne reconnait pas trop le chant de Tim Ripper sur les autres compos, car il ne pousse pas vraiment sa voix heavy, et se contente du minimum syndical. Sans doute pour ne pas sonner Judas priest.
Tiens, mais n’est-ce pas Yngwie qui chante sur « Look At You Now », avec des intonations à la Blaze Bayley...
Donc un chant en demi teinte et parfois décevant sur certaines compos. Coté guitare, Malmsteen se défend toujours aussi bien, avec des riffs endiablés et heavy, des arpèges « en veux tu en voilà » (qui ne servent parfois à rien, juste le temps de nous ennuyer voire énerver), bref des bonnes « branlettes de manche » en perspective, mais qui parfois atteindront la grâce et l’élégance des plus grands, admirez le titre « Cross to bear » pour vous en convaincre. Pas mal de compos sont uniquement instrumentales et techniques, d’autres chantées, c’est aussi cette variation qui fait de cet album un opus pas forcement trop ennuyeux sur la durée. Concernant les structures, nous sommes assez loin des premiers albums où le coté épique prenait le pas, voire le coté symphonique et neo-classique. Ici très peu de références à ces orientations, hors mis quelques touches ici ou là, ou avec plus d’insistance sur le titre bonus « Arpeggios From Hell », relecture du fameux Adagio de Tomaso Albinoni que Malsmsteen avait déjà utilisé en 1984.

Alors au final, quel résultat ? De bonnes choses et de moins bonnes. Globalement bon, cet opus s’écoute agréablement d’un bout à l’autre, mais seuls quelques bons titres retiennent l’intention (dont pour ma part le « Blinded ») ou des parties techniques brillantes, cela va s'en dire; et pour le moins bon une production très médiocre et quelques passages un peu « somnifères », donc ne comptez pas sur l’album du siècle ni même de l’année, vous seriez déçu. Nous attendons donc beaucoup mieux et surtout plus d’inspiration de ce grand, très grand guitariste.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
YNGWIE MALMSTEEN - Blue lightning


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut