CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MOONREICH
Loi Martiale [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 57.01 - Style : Black Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.atmf.net
Contact groupe : http://www.myspace.com/moonreichmusic
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 12 janvier 2011 - Chroniqueur : Valentheris
 

D'années en années, la scène Black Metal française continue son bout de chemin en proposant des sorties plus ou moins importantes sur le plan international et de facture plus ou moins bonne. Elle voit surtout son lot de groupes croître avec importance au fil du temps, des plus sombres formations underground et intègres aux "nouvelles lueurs d'espoir" capables d'apporter à coup sûr une pièce de choix à l'édifice noire de l'hexagone à la constatation générale. Moonreich cependant ne fait parti d'aucune de ces catégories, ou bien s'intègre un petit peu dans l'une et l'autre, en faisant un groupe aux avis mitigés et ce dès leur première démo "Zoon Politikoon" dont les compos se révélaient assez classiques dans leurs formes et n'apportaient rien de plus à la scène actuelle, contentant alors ceux qui pensent que le Black Metal doit être un genre qui régresse et n'innove pas afin de garder une essence élitiste et sans concessions, délaissant donc les adeptes de groupes novateurs ou imprégnés d'une force personnelle qui n'y voyaient qu'une simple formation de plus. Moonreich continue cependant son tracé musical comme il l'entend et dans une voix qui lui semble plutôt adéquate en plus avec ce dernier né sobrement nommé "Loi Martiale".

Au premier abord, cet opus peut se révéler toujours banal pour l'auditeur expérimenté et loin d'être transcendant, en revanche avec plus d'attention porté à l'ensemble un constat se forme : le groupe a tout de même progressé. Et celui qui viendrait dire le contraire serait de mauvaise foi.
L'ombre de la scène Scandinave des '90s plane indéniablement sur ce premier Full-Lenght et ce dès le début de "Le Regard Du Pendu" entraînant judicieusement l'auditeur dans un décor de champ de bataille après le conflit, au milieu de la terre retournée par les explosions qui dégage déjà une forte odeur de charogne portée par un vent glacial... c'est au cours de ces réflexions sur le contour de la chose que le groupe déverse ses premières notes cristallines dans un riff typique du genre, tourbillonnant et entêtant appuyé par les blasts d'Odarek (Chadenn) qui bénéficie d'un rendu convenable dans la production, le son étant assez en retrait, mais tout à fait audible et offrant un soutien des plus convenable aux autres instruments par le jeu varié et de qualité égale tout au long de l'album de l'homme en question.

Si le tout s'annonce bon dès ce départ convaincant, le classicisme du groupe (élément subjectif en fin de compte mais qui a tout de même son importance) pourra venir entacher le tableau comme sur "En Mon Âme Et Conscience" qui a du mal à convaincre en dépit de son efficacité et de certains passages que l'on pourrait rapprocher du Under The Storm Of Hate des Autrichiens de Blessmon, le tout manquant de l'élément perturbateur, du petit sursaut qui aurait pu faire ce titre un des meilleurs, le même problème se répercutant malheureusement sur une ou deux autres pistes pour notre plus grand regret.
Des morceaux de choix sont tout de même présents et rehaussent le niveau à la manière de "Les Psaumes d'Iscariote I" (et II ! ), qui offrent des variations intéressantes entre un Black vindicatif et des moments plus posés comme les montées crescendo des guitares et le break central délivrant quelques notes de clavies pour nous amener vers un final plus intense et savoureux. D'autres variations de ce type apparaîtront au fur et à mesure, anecdotiques ou intéressantes, elles ne passent pas inaperçue dans chacun des deux cas, preuve que le groupe tente d'innover et ne se contente pas d'offrir du bête réchauffé.

Cette première sortie full-lenght de Moonreich démontre que la formation ne manque pas de potentiel et que si les progrès continuent de très bons albums sont à venir. Pour l'instant le groupe souffrira peut-être de son manque d'originalité et de l'ombre des autres formations comme Chadenn dans laquelle certains membres officient, pouvant éventuellement lui faire de l'ombre, mais devrait percé par ses efforts car ils ne sont pas déméritant.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MOONREICH - Pillars of Detest


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut